Session de Décision Modificative du Budget 2015 : vos élu-e-s ont la parole

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

Olivier Biencourt s'est exprimé au nom de l'ensemble des élu-e-s du groupe socialiste, radical et républicain, afin de rappeler que, s'il s'agit de la dernière session budgétaire du mandat avant l'échéance électorale de décembre prochain, "nous allons poursuivre notre action jusqu’à la fin du mandat, en faveur du développement économique et de l’emploi, de l’aménagement du territoire, de l’environnement, des mobilités… Nous avons décidé d’accélérer des projets en cours, notamment pour le développement économique du territoire. Les premières études et procédures pour la construction des quatre nouveaux lycées ont également été lancées, preuve de l’engagement sans faille de la majorité régionale pour préparer l’avenir, tout en soutenant les entreprises du B.T.P qui conduiront les travaux."

 

Sylvie Eslan a rappelé les valeurs défendues par la majorité régionale dans la mise en oeuvre de ses politiques régionales, et les bons résultats de celles-ci dans le domaine de l'apprentissage : "Avec 27 000 apprentis, nous sommes toujours une des premières régions de France en la matière, et nous pouvons être fiers du nombre bien sûr mais aussi de la qualité de l’apprentissage dans notre réunion, fiers de la formation des formateurs, de l’outil de gestion partagé, du faible taux de rupture des contrats, de la réussite aux examens, la diversité de l’offre de formation et sa constante évolution."

 

C'est ensuite Jocelyn Bureau qui a pris la parole sur le sujet des transports en Pays de la Loire : "L’investissement dans le ferroviaire est structurant pour l’aménagement de notre région. Nos décisions passées, présentes et notre capacité de projection sur les années à venir influent sur le réseau de demain. Elles déterminent le développement et l’attractivité économique de nos territoires urbains, périurbains et ruraux car nous n’opposons pas les territoires entre eux, bien au contraire nous confortons l’alliance des territoires."

Session du Budget Supplémentaire 2015 : vos élu-e-s ont la parole

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

En réponse à l'opposition, qui mélange les difficultés rencontrées au national avec le bilan régional pour pouvoir alimenter ses critiques, Frédéric Béatse a pris la parole au nom du Groupe socialiste, radical et républicain. " Nous n'avons pas besoin d'aller chercher des éléments nationaux, puisque nous sommes en mesure de discuter et débattre des éléments régionaux dont nous sommes responsables et fiers.
- L'excédent de 26 millions d'euros illustre parfaitement la bonne gestion de l'administration régionale ;
- La capacité de désendettement est de 4,7 années, c'est-à-dire bien loin de la moyenne nationale qui est de 7 ans ;
- Les dépenses de fonctionnement sont contenues à une augmentation de seulement 1,1 % ;
- L'autofinancement de 78 % est encore plus élevé qu'en 2013.

[...] Notre santé financière est une bonne nouvelle car elle nous permet de continuer à agir pour l'emploi !"

 

 

Jocelyn Bureau a rappelé le choix d'avenir qu'est le ferroviaire pour la région des Pays de la Loire et pour le quotidien des Ligérien-ne-s : "Une mobilité que nous voulons tournée vers les transports en commun et les modes de transports doux. C'est là, le coeur de la politique de transports de la région des Pays de la Loire depuis plus de 10 ans. Et pour garantir l'accessibilité [de tous les Liégriens au réseau], la Région des Pays de la Loire s'est toujours attachée à actionner 3 leviers : la qualité des infrastructures et du matériel roulant, le renforcement des dessertes et l'attractivité tarifaire.Et pour garantir l'accessibilité [de tous les Liégriens au réseau], la Région des Pays de la Loire s'est toujours attachée à actionner 3 leviers : la qualité des infrastructures et du matériel roulant, le renforcement des dessertes et l'attractivité tarifaire."

 

Quand l'opposition critique l'action du Conseil régional car elle ne serait tournée que vers les grandes agglomérations du territoire, Eric Thouzeau n'hésite pas à prendre la parole pour rappeler l'importance des moyens mis en oeuvre pour assurer un développement du territoire le plus équilibré possible. "Travailler à l'égalité des territoires, c'est travailler à l'égalité réelle quel que soit le lieu de naissance, de résidence ou de travail. [...] Le dispositif « 500 projets dans les territoires » constitue un volet important de notre politique en faveur du développement équilibré de notre territoire régional. Depuis son lancement, en avril 2013, il a permis à la Région des Pays de la Loire d'appuyer 244 projets, pour un montant de 4,2 millions d'euros, créant ainsi 223 emplois sur les cinq départements. D'ailleurs, la totalité des 5 millions d'euros programmés sera dépensée d'ici la fin de cette année."

 

En matière d'éducation et d'apprentissage, Sylvie Eslan a insisté sur les bons résultats récoltés par les services régionaux de l'apprentissage. "Pour nous l'excellence c'est de permettre aux jeunes de se former dans les meilleures conditions possibles, avec des enseignements de la meilleure qualité possible [...] Est-ce un hasard si, chaque année, nos apprentis remportent de nombreuses médailles nationales au MAF et aux Olympiades des métiers où 7 jeunes ligériens représenteront la France à Sao Paulo au mois d'aout prochain ?our nous l'excellence c'est de permettre aux jeunes de se former dans les meilleures conditions possibles, avec des enseignements de la meilleure qualité possible [...] Est-ce un hasard si, chaque année, nos apprentis remportent de nombreuses médailles nationales au MAF et aux Olympiades des métiers où 7 jeunes ligériens représenteront la France à Sao Paulo au mois d'aout prochain ?"

 

Toujours dans la thématique de la formation, mais cette fois tout au long de la vie, pour une meilleure insertion professionnelle, Dominique Prouteau a elle expliqué combien le nouveau dispositif du Compte Personnel de Formation viendra compléter efficacement les actions régionales pour la formation professionnelle. "1000 Ligériennes et Ligériens supplémentaires qui devraient accéder à une formation essentielle pour leur avenir. Cette volonté d'accompagner les personnes les plus démunies, à savoir les demandeurs d'emploi, est une priorité pour les élus de notre majorité."

Débat du Budget Primitif 2015 : les élu-e-s ont la parole

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

Alain Gralepois, Président du groupe socialiste, radical et républicain, a vivement réagi aux critiques formulées par l'opposition à l'encontre du budget régional : "Encore une fois, vous ne dites pas où vous feriez des économies, vous ne nous dites pas où diminuer les moyens, dans quels secteurs, et quelles en seraient les conséquences. Ce n'est qu'un réquisitoire, il n'y a pas de propositions ! [...] Oui, notre majorité engage l'avenir des habitants des Pays de la Loire mais elle l'engage sur le terrain du progrès, de l'emploi, de la formation, des transports, de la qualité de vie... et nous en sommes fiers !"

 

 

Olivier Biencourt est intervenu pour rappeler les choix de la majorité régionale, des efforts payants en matière d'emploi : "Cette réalité, en ce début 2015, est que la Région des Pays de la Loire est, pour le trentième mois consécutif, celle au plus faible taux de chômage de l'Hexagone. En dix ans, elle est ainsi passée de la quatrième à la première place. [...] Concrètement, cela signifie que 30 000 postes de travail ont été créés sur la dernière décennie en Pays de la Loire : plus de 1 000 « emplois tremplins », dont 90 % ont été pérennisés, 600 emplois directs dans la filière EMR, 166 postes créés avec le dispositif « 500 projets pour les territoires » Concrètement, cela signifie que 30 000 postes de travail ont été créés sur la dernière décennie en Pays de la Loire : plus de 1 000 « emplois tremplins », dont 90 % ont été pérennisés, 600 emplois directs dans la filière EMR, 166 postes créés avec le dispositif « 500 projets pour les territoires »."

 

Muriel Cabaret soutient l'augmentation de 2,8 % du budget attribué aux politiques culturelles régionales en 2015 : "Les travaux de la Conférence Régionale Consultative de la Culture l'ont démontré : le secteur de la culture est essentiel pour le dynamisme et l'attractivité de notre territoire : il représente pas moins de 12 000 emplois et un poids économique d'environ 1,7 milliard d'euros ! à l'encontre d'idées reçues, il est bon de rappeler que le spectacle vivant à lui seul pèse 446 millions d'euros dans l'économie régionale ! Le secteur du livre et de la lecture, 303 millions d'euros ! L'audiovisuel, 902 millions d'euros !"

 

Carine Ménage appuie la poursuite du dispositif "Agir pour" et la création de son complément "Agir avec" pour accompagner chacun des 5 départements dans un développement équilibré, pour l'emploi et la solidarité : "Malgré un contexte économique difficile, des projets de développement et d'innovation naissent au sein des entreprises et des territoires, [...] nous devons être présents pour permettre aux plus petites structures, publiques ou privées, d'évoluer et de créer ces nouveaux emplois, parfois ces nouveaux métiers, qui sont l'avenir de notre territoire. Nous devons donner ce signe de confiance qui permettra ensuite de trouver de nouveaux partenaires."

 

Eric Thouzeau a rappelé l'urgence énergétique, climatique, et écologique à agir concrètement : "Avec les États régionaux de l'énergie, lancés en 2012, la Région a amplifié son engagement et s'est donnée comme objectif de faire des Pays de la Loire le laboratoire de la transition énergétique et de l'adaptation au changement climatique.[...] Le texte adopté aujourd'hui constitue le volet interne de notre Plan Climat Energie Territorial : il comprend 11 actions avec de forts enjeux sur le bâtiment, les transports et les déplacements. [...] nous souhaitons nous investir en amont de la COP21, notamment en mobilisant les jeunes, parce que c'est bien la jeunesse d'aujourd'hui qui a l'avenir de notre planète entre ses mains !nous souhaitons nous investir en amont de la COP21, notamment en mobilisant les jeunes, parce que c'est bien la jeunesse d'aujourd'hui qui a l'avenir de notre planète entre ses mains !"

 

Pour défendre le Contrat de Projet Etat-Région, Maï Haeffelin en a rappelé les objectifs : "L'ambition qui est la nôtre est de poursuivre la construction d'une Région forte et dynamique, au service de tous les habitants. En tout, ce sont bien plus d'un milliard d'euros qui vont être investis en cinq ans dans nos territoires. Cette somme permettra de décliner un double objectif : consolider l'activité économique et garantir l'équilibre entre nos territoires."

Sur le même sujet, Jean-Pierre Le Scornet a tenu "à souligner que ce CPER est une nouvelle marque de notre attachement à la solidarité entre les territoires et de notre volonté de ne laisser aucun d'entre eux au bord du chemin. En complément des contrats de territoire, des contrats de solidarité, des démarches « agir pour » et « agir avec » et des fonds européens territorialisés, notre CPER sera un outil supplémentaire pour assurer un aménagement équilibré, solidaire et durable du territoire."

"En 2040, notre région comptera 900 000 habitants de plus, dont 100 000 jeunes. Déjà d'ici 2025, 15 000 lycéens et apprentis supplémentaires occuperont les bancs des lycées et CFA." Christine Meyer l'a rappelé : c'est une formidable opportunité pour l'avenir des Pays de la Loire, mais aussi une grande responsabilité : "l'éducation et la formation ont un coût, mais pas de prix. Faire le pari de l'avenir, mettre tous les moyens nécessaires à la réussite des générations futures, soutenir le développement de notre territoire, oui, cela a un coût. [...] Mais ce coût nous l'assumons. C'est notre choix, c'est le choix du progrès social."

Débat des Orientations Budgétaires 2015 : les élu-e-s ont la parole

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

Alain Gralepois a exprimé le soutien des élu-e-s du groupe socialiste, radical et républicain, à des Orientations Budgétaires 2015 tournées vers l'avenir, portant toujours plus loin le volontarisme régional en continuant à investir pour les Ligériens et pour le territoire.

 

Sylvie Eslan a elle aussi pris la parole pour répondre aux critiques de l'opposition régionale sur la politique d'investissement de la majorité : il faudrait alors en assumer les conséquences : "qui dit moins d'investissements, dit moins d'activité dans l'économie, moins de commandes dans les entreprises du BTP par exemple".

Session budgétaire de la Décision modificative 2014 : les élu-e-s ont la parole

 

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

 

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

 

Bonne lecture !

 

C'est Sophie Saramito, Vice-présidente du Conseil régional, qui a ouvert les débats pour le groupe socialiste, radical et républicain, en rappelant l'essentiel : "La Gauche qui agit, la Gauche qui construit, c'est celle qui continue, quel que soit la situation, à investir pour l'avenir des Ligériens"La Gauche qui agit, la Gauche qui construit, c'est celle qui continue, quel que soit la situation, à investir pour l'avenir des Ligériens".

 

Lyliane Jean a exprimé sa satisfaction quant à l'enveloppe de 127 millions d'euros attribuée à la gestion des fonds européens. "A l'heure des difficultés économiques globales, des choix politiques difficiles, du repli sur soi, nous montrons, par ces orientations, que l'Europe est un partenaire indispensable au quotidien des habitants des Pays de la Loire : cette responsabilité est une opportunité exceptionnelle pour porter des projets structurants.

 

Pour défendre l'intérêt régional de l'investissement pour le numérique, c'est Olivier Biencourt qui a pris la parole : "notre ambition : faire de tous nos territoires des espaces connectés, inscrire l'éducation dans l'ère numérique, s'engager pour la digitalisation de l'économie, et renforcer le service public et la démocratie locale"

 

Le Président du groupe socialiste, radical et républicain, Alain Gralepois, s'est quant à lui exprimé sur l'importance du Contrat de Projet État-Région pour le territoire, en rappelant quelques uns des nombreux projets mis en oeuvre grâce à lui, pour souligner la nécessité de se voir attribuer une enveloppe de financements suffisante pour la prochaine période.

 

Session du Budget Supplémentaire 2014 : les élu-e-s ont la parole

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

Alain Gralepois a pris la parole au nom du groupe socialiste, radical et républicain, sur le sujet de la réforme territoriale, premier objet des débats de cette session budgétaire. "Toute tentative de mariage forcé avec une Région autre que la Bretagne serait néfaste car il faudrait relancer une nouvelle dynamique, déconstruire des partenariats, des réseaux… en période de crise, en avons-nous le temps ? [...] Mesdames, Messieurs, nous avons une responsabilité : préparer l’avenir sans casser ce que nous avons construit."

 

Après la présentation par Patrick Delpech du Compte Administratif 2013 et du Budget Supplémentaire 2014, Olivier Biencourt est intervenu pour exprimer les priorités du groupe socialiste, radical et républicain : "Je cite volontairement tous ces petits exemples, [les Nouveaux Contrats Régionaux, le dispositif des « 500 projets pour le territoire »] sans oublier les efforts dans les EMR par exemple, ou sur l'usine du futur ; je les cite pour montrer que tous les dispositifs de la Région, qu'ils le revendiquent explicitement ou pas, sont tous tournés vers l'emploi. Tous concourent à une même dynamique. On se bat, à travers nos politiques, sur cette priorité dont les Ligériens nous parlent tous les jours dans la rue : c'est l'emploi !"

 

Les élu-e-s du Conseil régional des Pays de la Loire se prononcent aujourd'hui sur l'adoption d'une Charte régionale d'engagement des acteurs du développement durable et sur le plan 2014-2020 de Politique régionale en faveur de la biodiversité. A cette occasion, Carine Ménage a rappelé que "L'économie doit se remettre au service des femmes et des hommes, et non l'inverse ! Ce n'est que comme cela que nous pourrons véritablement mettre en oeuvre un développement durable et respectueux à la fois de l'environnement et de l'humain."

 

Comment le Conseil régional accompagne-t-il le mouvement de la transition énergétique ? Depuis 2009, c'est par exemple avec le dispositif des Aides Régionales aux Economies d'Energie pour les Particuliers. Eric Thouzeau a insisté : "La transition énergétique a pour objectif de préparer l’avenir, de limiter notre dépendance énergétique et l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. Mais la transition énergétique est aussi bénéfique d’un point de vue économique : elle impacte directement, et dès aujourd’hui, les ménages qui voient leurs factures diminuer à la fin du mois, ou encore le secteur du BTP et les 250 000 personnes en France qui travaillent exclusivement pour le secteur de la maîtrise de l’énergie."

 

Pour préparer l'avenir, il faut offrir aux jeunes les meilleures chances de réussite. C'est le message qu'à transmis Sylvie Eslan à ses collègues, "Donner une chance à toutes et à tous d'étudier et réussir dans de bonnes conditions est une de nos priorités. Depuis 2010, notre majorité régionale a entamé la construction de cinq nouveaux lycées et a beaucoup investi dans la rénovation mobilière et immobilière des lycées régionaux, publics et privés !"

 

L'emploi est toujours notre priorité, et Andrée Gaudoin a répété que par notre compétence en termes de formation professionnelle, "Notre objectif est de faire en sorte de lmettre en adéquation l'offre de formation professionnelle avec les besoins issus de ces métiers et secteurs d'avenir.[...] Pour l'entreprise, c'est le gage d'un salarié qualifié, qui connait les enjeux de son métier. C'est aussi la possibilité d'un recrutement facilité, le salarié en devenir ayant été formé au niveau local"

 

Qu'elle travaille pour l'emploi et la formation des Ligérien-ne-s, qu'elle garantisse l'accès à la santé et aux soins pour toutes et tous, qu'elle développe le logement étudiant... la majorité régionale lutte pour plus de solidarité dans les Pays de la Loire ! "Les solidarités ne sont pas un vain mot pour nous. Elles permettent la construction d'une société où chacun a la possibilité d'étudier, de vivre dans de bonnes conditions, afin que vivre en Pays de la Loire soit une réelle opportiunité pour tous" a résumé Loïc Bedouet. 

 

Pour garantir les solidarités, pour faciliter l'emploi et les formations... c'est aussi par l'amélioration du réseau de transports que le Conseil régional agit au quotidien, pour rapprocher tous les Ligériens et "faire en sorte que la mobilité ne soit pas entravée, mais libérée. [...] C'est une action qui améliore la vie du plus grand nombre en développant et modernisant l'offre de transport ferroviaire" a expliqué Nicole Guérin, en avançant les parts de l'Etat et du Conseil général de Vendée pour les travaux de la ligne Nantes - Pornic - Saint-Gilles par exemple ! 

 

Les Conseillers régionaux de Loire-Atlantique font le bilan avec la famille Ligère !

Les Conseillers régionaux de Loire-Atlantique ont clôturé, lundi 24 février, à Nantes, la série des réunions de bilan de cette année. Jocelyn Bureau, Christophe Clergeau, Françoise Gentil-Haméon, Alain Gralepois, Lyliane Jean, Adeline L'Honen, Chloé Le Bail, Marylène Mazzorana, Christine Meyer, Catherine Piau, Fabienne Renaud, Ina Sy, Éric Thouzeau et Dominique Tremblay, étaient accompagnés, pour cette occasion, par quatre autres personnes qui vous sont désormais familières : la famille Ligère ! Ils sont venus nous raconter leur journée de vendredi.

 

Les parents Ligère vivent à Clisson avec leur fils. Au petit déjeuner, ce vendredi matin, ils écoutent la radio associative « Alternantes » (subvention de 5 996 € pour l'année 2014). Ils sont de bonne humeur : hier, ils ont reçu un courrier leur annonçant que le Conseil régional leur attribuait une Aide Régionale aux Économies d'Énergie pour les Particuliers (AREEP) de 8 822 € pour améliorer la performance énergétique de leur maison. Économies d'énergie, et donc baisse des charges, en perspective pour la famille Ligère !

Après le petit déjeuner, le fils se rend au nouveau lycée de Clisson, qui a ouvert ses portes à la rentrée 2013. Un superbe bâtiment classé Haute Qualité Environnementale, financé par la Région à hauteur de 44,7 millions d'euros. Au début de l'année, le lycéen a bénéficié de la gratuité de ses manuels scolaires, et a obtenu un ordinateur à un prix très réduit grâce au dispositif « Ordipass », mis en œuvre par la Région dans le cadre du « Pack 15-30 ». Grâce au Conseil régional, la famille Ligére a fait plus de 500 euros d'économie !

Les parents, quant à eux, prennent le tram-train à la Gare de Clisson. Le coût du trajet domicile-travail pour la mère, architecte dans une Scop, est seulement de 1 euro par trajet. Le père bénéficie de l'Acti Carte, qui vient d'être élargie aux demandeurs d'emploi en formation dans le cadre des « 15 nouvelles mesures ». Après un licenciement économique, il suit en effet une formation prise en charge par le Conseil régional. La journée de la mère va essentiellement être consacrée à un rendez-vous avec le patron d'une entreprise avec laquelle sa Scop s'est associée dans le cadre du dispositif « 500 projets pour le territoire ».

Dans la famille Ligère, nous vous présentons enfin la fille ! Elle est en formation à l'Institut de Formation en Soins Infirmiers du CHU de Nantes, qui a reçu plus de 5 millions d'euros en 2013 pour financer ses formations sanitaires et sociales. La fille Ligère vit dans la résidence universitaire Wangari Maathaï, flambant neuve (participation régionale de plus de 2,5 millions d'euros).

Après sa journée de cours, la fille Ligère se rend au Centre LGBT de Nantes, dans lequel elle milite. Au programme de la réunion de ce soir : la préparation de la prochaine édition du Festival Ciné Pride qui aura lieu en mai 2014, et pour lequel le Centre LGBT a reçu une subvention régionale de 5 000 €. Pendant ce temps-là, son frère se rend à un match du Handball Club de Nantes (150 000 € pour la saison 2013/2014), pour lequel il a bénéficié d'un tarif réduit grâce au « Pass Culture Sport », et ses parents assistent à un concert des Folles Journées de Nantes (subvention régionale de 200 000 € pour l'édition 2014).

Après cette journée bien remplie pour la famille Ligère, c'est l'heure d'un week-end bien mérité ! Le samedi, toute la petite famille se rend à la Chapelle-sur-Erdre pour supporter le fils qui participe à une compétition de cyclisme handisport. Son club a bénéficié d'une subvention de 2 700 € pour l'acquisition de deux tandems. Et le dimanche, les Ligère profitent d'une belle journée ensoleillée pour aller se promener dans le Parc Naturel Régional de Brière !

Cette famille fictive, c'est vous, c'est nous, c'est l'ensemble des Ligériens. Leur quotidien rythmé par les actions régionales, c'est le vôtre ! Leur histoire a permis de montrer que les Conseillers régionaux du Groupe Socialiste, radical et républicain, à travers leurs actions et initiatives, sont présents au quotidien aux côtés de tous les citoyens des Pays de la Loire !

Une nouvelle réunion publique, une nouvelle réussite !

Une cinquantaine de Mayennais-e-s ont répondu présent-e-s à l'invitation des Conseillers régionaux Loïc Bedouet et Andrée Gaudoin, et du Vice-président Jean-Pierre Le Scornet. Ce mercredi 19 février, ils organisaient une réunion de bilan à Saint-Berthevin. Tout au long de la soirée, ils ont échangé avec la salle sur les grands projets financés en 2013 par le Conseil régional, en Mayenne. Ces territoires, plus ruraux ou distants de la capitale régionale, se sentent parfois éloignés de notre Région ou trop peu pris en compte dans les politiques régionales. Cette idée fausse, les Conseillers régionaux avaient à cœur de la contredire. Ils travaillent quotidiennement pour que chaque territoire ait une réponse régionale en accord avec ses besoins.


« Que fait la Région pour vous au quotidien ? », c'est la question qui était posée. Les élus ont commencé par aborder la question des transports. 9 075 000 € ont été investis par notre collectivité pour la « Virgule de Sablé », véritable atout pour l'essor économique, le rayonnement du territoire mayennais et de l'agglomération lavalloise. Ce tronçon de la LGV permettra en effet de relier, par exemple, Laval à Nantes en 1h26 (contre 2h20 actuellement).
Par ailleurs, plus de 21 000 000 d'euros ont été investis par la Région dans le cadre des contrats de territoire en faveur de la Mayenne sur la période 2010-2013. Jean-Pierre Le Scornet, Président de la commission Aménagement du territoire et environnement, a présenté quelques projets que la Région soutient dans le cadre de ces contrats : la création d'un pôle santé à Mayenne (192 500 €), l'extension et la réhabilitation de la déchèterie d'Évron (92 000 €), ou encore la construction d'une piscine intercommunale à Meslay-du-Maine (1 000 000 €).


Autre sujet abordé, la « Réalité Virtuelle » qui est un véritable atout pour le territoire. Le Conseil régional a fait le choix de tout mettre en œuvre pour développer cette compétence « made in Laval ». 22 484 000 € ont ainsi été débloqués pour la création de la cité de la réalité virtuelle, et 70 000 € ont été attribués pour l'organisation des 15e rencontres du salon « Laval Virtual » en 2013. Cette volonté de faire de Laval une place forte de la réalité virtuelle porte ses fruits, puisqu'Eon Reality, une entreprise américaine spécialisée dans le domaine, s'est installée à Laval, avec 150 emplois à la clé.


De nombreux autres thèmes ont été abordés : l'éducation, l'apprentissage, la formation professionnelle, l'économie... Des réalités qui touchent chacune et chacun d'entre nous au quotidien. De nombreuses questions ont été posées à nos élus régionaux sur ces sujets. Ils ont répondu à chaque question sans se dérober : non, tout n'est pas rose, mais ils travaillent et se battent pour leur territoire. Ils croient en leurs actions et savent qu'ils font tout pour améliorer le quotidien de toutes et tous. Le dispositif « 500 projets pour les territoires », la gratuité des manuels scolaires, la gratuité des formations sanitaires et sociales, les nouveaux programmes de formation professionnelle... Chaque situation peut trouver une réponse au Conseil régional. Nous n'hésitons pas à sortir de nos compétences obligatoires pour aider les Ligériens.


Jean-Pierre Le Scornet a conclu la réunion en rappelant qu'« il est primordial pour nous, élus régionaux, de venir au contact de nos concitoyens et de leur rendre compte de nos actions. C'est important de pouvoir échanger avec vous sur des sujets du quotidien, écouter vos questions, vos attentes et voir les réponses que nous pouvons y apporter.».

 

Nicole Guérin : "rendre compte de l'action régionale, voilà la contrepartie légitime de la confiance que les citoyen-ne-s ont placé en nous" - réunion publique de Palluau

Après les élu-e-s du choletais et de la Sarthe, ce sont les élu-e-s Vendéen-ne-s qui se sont plié-e-s à l'exercice de la réunion publique : « rendre compte de l'action régionale, voilà la contrepartie légitime de la confiance que les citoyen-ne-s ont placé en nous », a rappelé Nicole Guérin. Ils ont présenté le bilan de l'action régionale dans un domaine très important : l'aménagement du territoire.

Lundi soir, ce sont donc les dispositifs régionaux mis en œuvre pour aménager le territoire qui ont été expliqués aux citoyen-ne-s par Nicole Guérin, Stéphane Frimaudeau et Jean-Pierre Le Scornet, Vice-président du Conseil régional et Président de la Commission régionale Aménagement du Territoire et Environnement. L'offre de services, la protection et la valorisation du patrimoine naturel, les solidarités et, surtout, le soutien à l'économie de proximité et à l'emploi, sont autant de moyens pour assurer le développement équilibré du territoire, objectif prioritaire des élu-e-s. Les contrats signés entre la Région et les collectivités locales (anciens Contrats Territoriaux Uniques et désormais, Nouveaux Contrats Régionaux) permettent de répondre aux besoins locaux. Ces contrats s'appuient sur une relation de confiance et de respect mutuel avec les élus locaux, quelle que soit la couleur politique. « Ces contrats reposent sur l'investissement - et nous sommes là pour soutenir l'investissement - 1€ investi par la Région engendre 5 € d'investissement sur le territoire ! » détaille Jean-Pierre Le Scornet. Prochainement, les Fonds européens, FEADER et FEDER, seront également gérés au plus près des habitants par les Régions. « L'enjeu, nous rappelle Jean-Pierre Le Scornet, est d'articuler tous les leviers en même temps, européens, régionaux, départementaux et communaux ».

Les élu-e-s ont illustré leurs propos par des exemples concrets. À commencer par le CTU du Pays de Challans-Palluau, qui a ainsi permis que la construction d'un local-relai sur la zone d'activité communautaire de Challans, la réhabilitation de la déchetterie à Challans, ou encore la création d'un pôle médical à Maché, équipements activement soutenus par la Région. Autre sujet abordé, celui des « 500 projets pour le territoire » qui s'inscrit dans la même logique que les contrats territoriaux : laisser aux acteurs locaux ou aux particuliers l'opportunité de développer leurs projets, la Région venant aider à leur concrétisation.

De nombreuses questions sur l'ensemble des compétences de la Régions et sur l'articulation avec les autres collectivités locales ont été posées, ainsi que sur les sujets du handicap, d'un nouveau lycée sur le Pays de Vie et d'un éventuel regroupement des Régions. Les élus présents n'ont pas hésité à livrer leur avis sur les différents sujets, rappelant notamment l'Agenda 22 sur le handicap, les études en cours pour le projet de lycée et en précisant que la question d'un regroupement ne pouvait se poser avant la clarification des compétences. Nicole Guérin a conclu la soirée en réaffirmant avec force, et sous le regard approbateur de ses deux collègues, que « si nous faisons de la politique, c'est pour l'intérêt général et pour se mettre au service des autres ! ».

 

 

 

Et vous, vous savez ce que fait la Région pour votre quotidien ? - Réunion publique sarthoise

C'est en partant de cette simple question que les Conseillers régionaux sarthois ont décidé d'organiser une réunion publique à Yvré-L'Evêque, mardi 11 février. Pour Patrick Delpech, Vice-président du Conseil régional, « il est primordial d'aller à la rencontre de nos concitoyens, de leur montrer qu'à notre échelle nous agissons pour améliorer leur quotidien !».

En effet, il n'est pas toujours évident de se rendre compte des actions concrètes de la Région. Durant cette présentation, vivante et dynamique, les élu-e-s sarthois, Olivier Biencourt, Muriel Cabaret, Patrick Delpech, Sylvie Eslan, Jamel Gharbi et Carine Ménage, accompagnés de Christophe Clergeau, 1er Vice-président du Conseil régional, se sont appuyés sur la journée type de la famille Ligère. La journée de cette famille imaginaire est faite d'exemples concrets et quotidiens, démontrant que la Région est présente à chaque moment de votre vie.

Ce format plutôt inattendu a permis de mettre en avant des dispositifs régionaux parfois peu connus : la gratuité des manuels scolaires, le « Pack 15-30 », le dispositif « 500 projets pour les territoires », la gratuité des formations sanitaire et sociales, les transports ferroviaires... Éloignés de Nantes et de la Loire-Atlantique, certains territoires se sentent parfois isolés. La famille Ligère a donc contredit cette idée fausse, en présentant des exemples concrets de structures ou de projets développés sur le territoire sarthois.

Lire la suite : Et vous, vous savez ce que fait la Région pour votre quotidien ? - Réunion publique sarthoise

Réunion publique à Saint-Léger-sous-Cholet

Jeudi 6 février, la vice-présidente, Laurence Adrien-Bigeon, et les conseillers régionaux, Anne-Marie Prinet et Gildas Guguen ont convié les habitants du Choletais et des Mauges à échanger sur les politiques menées par le Conseil régional des Pays de la Loire. Une réunion animée et riches en échanges !

Il y a 10 ans, les citoyens ligériens ont fait confiance à la gauche pour mener l'action régionale ; 10 ans d'audace et de progrès prolongés d'une année supplémentaire au service des Pays de la Loire. Cette année permet aux élus socialistes, radicaux et républicains d'amplifier leur action avec 15 nouvelles mesures au service des Ligériens.

Gildas Guguen a débuté la réunion par une présentation des politiques régionales pour faire face à la crise. Aides à l'export, transition numérique, soutien à l'emploi, notamment des jeunes, ainsi qu'aux secteurs de l'agriculture et de l'agroalimentaire, comptent parmi les mesures phares de la Région.

Lire la suite : Réunion publique à Saint-Léger-sous-Cholet

Budget Primitif : les élu-e-s ont la parole !

 

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

Débat d'Orientation Budgétaire : les élu-e-s ont la parole

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

Alain Gralepois a insisté sur la détermination des élu-e-s du groupe socialiste, radical et républicain, pour agir pour les Ligérien-ne-s : "Plus qu'hier, nous sommes déterminés. Déterminés à poursuivre notre action. Déterminés à peser sur l'avenir, et cela passe par un engagment fort en matière d'investissements."

 

Carine Ménage est intervenue pour rappeler l'importance de l'action régionale pour les territoires : "Nous croyons au potentiel de notre région et de ses habitants. C'est un message de confiance que nous souhaitons partager aujourd'hui avec les Ligériennes et les Ligériens, car c'est tous ensemble que nous continuerons de vivre dans une région solidaire, dynamique, et innovante."

 

Gildas Guguen a réagi aux propos démagogues de l'opposition sur le ras-le-bol fiscal, des propos totalement irresponsables : "L'utilisation de la part régionale de TICPE est une des recettes qui permet à la Région des Pays de la Loire d'avoir des finances saines et, accessoirement de dégager un autofinancement important permettant d'investir massivement sur tous les territoires"

Session extraordinaire "Pays de la Loire 2040" : les élu-e-s ont la parole

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

 

Alain Gralepois a porté la voix d'ensemble du Groupe socialiste, radical et républicain : combiner l'accompagnement quotidien des Ligériens, mais aussi leurs proposer des futurs possibles pour le territoire. "Nous sommes dans un temps difficile, mais il nous revient plus que jamais de tracer des perspectives pour redonner du sens et de la confiance".

 

Olivier Biencourt a défendu avec force le futur de l'industrie : il la voit "responsable, durable, citoyenne, impertinente, attractive pour les jeunes, et solidement ancrée : c'est ce que nous préparons pour demain !"

 

Françoise Gentil-Haméon, qui s'est pleinement investie tout au long des Ateliers du Futur dans leur dimension de démocratie participative notamment, a rappelé que "cette stratégie a été élaborée suite à de nombreux ateliers, en contact avec des milliers de personnes, élu-e-s, agents, jeunes ou anciens, experts ou simples citoyens concernés : la participation du plus grand nombre est une nécessité !"

 

Jean-Pierre Le Scornet a souligné la volonté des élu-e-s de la majorité de prioriser un développement équilibré de tous les territoires, et la nécessité d'adopter une démarche prospective pour "éclairer l'action publique à la lumière des futurs possibles et souhaitables. [....] La solidarité doit être au coeur des relations entre villes et territoires ruraux, car ce sont les deux faces d'une même médaille

 

Ina Sy a complété avec la nécessité de mettre en oeuvre une stratégie ouverte sur le monde qui nous entoure, afin d'ancrer véritablement les Pays de la Loire dans le monde de 2040 et de partager les valeurs auxquelles nous croyons : "Nous avons à construire avec ces pays de nouvelles relations économiques, des relations qui contribueront au développement durable de nos territoires respectifs".

 

Éric Thouzeau a rappelé l'importance des valeurs de solidarité et de partage, plébicitées par les Ligérien-ne-s lors des Ateliers du Futur, lorsqu'il faut faire face à des situations difficiles comme celles que nous traversons : "Face à la tentation de la pause et du repli, notre ambition est de diffuser une véritable culture du changement partagée par l'ensemble de la population, une culture appuyée sur une vision progressiste de cet avenir, aussi bien pour les individus que pour la collectivité". 

 

Par ailleurs, deux voeux ont été adoptés par l'Assemblée régionale, l'un présenté par Maï Haeffelin en soutien aux salariés de Fagor-Brandt, l'autre porté par le Président Jacques Auxiette, pour condamner les propos et actes racistes envers la Garde des Sceaux Christiane Taubira.

Session du budget régional 2013 - Décisions modificatives : les débats

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

Chloé Le Bail vient de prendre la parole pour défendre, au nom des élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain, les décisions volontaires de cette troisième session budgétaire régionale, pour continuer à actionner les leviers de croissance : "Nous continuons à mener des politiques pour nos concitoyens, et nous devons amplifier notre politique de soutien aux ligériens, car cette politique est juste et durable !"

 

Le Président du Groupe Alain Gralepois a présenté un voeu, au nom de la majorité régionale, pour assurer tout le soutien et la mobilisation des élu-e-s aux côtés des salariés et organisations syndicales d'Alcatel-Lucent Orvault, et réclamer que "le plan shift soit modifié en profondeur et préserve le site d’Orvault, comme s’y était engagée la direction d’Alcatel-Lucent France en janvier 2013".

Le groupe communiste a présenté, au nom de la majorité régionale, un voeu pour assurer son soutien pour l'avenir des chantiers STX à Saint-Nazaire.

Deuxième session du budget régional 2013 : les débats

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

 

Session du budget régional 2013 : les débats

Nous vous proposons de retrouver ici et en temps réel les interventions de vos élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

N'hésitez pas non plus à vous connecter sur les réseaux sociaux : vous retrouverez notamment sur twitter les réactions des Conseillers régionaux du groupe, en suivant le mot clé #DirectPdL . Suivez aussi les débats en direct sur la WebTV !

Bonne lecture !

En raison du refus de l'opposition de débattre en session plénière sur les rapports des commissions "Education et Apprentissage", "Stratégie européenne et internationale", "Culture, Sports, Citoyenneté et Education populaire", "Solidarités, Santé et Egalité des droits", "Aménagement du territoire et environnement", et "Finances", les interventions prévues n'ont pas été effectuées par les élu-e-s du groupe (soutien aux politiques d'éducation, à la création d'un Etablissement Public Foncier Régional, au Budget Transversal Jeunesse, et à l'Agenda 22).

Catherine Piau : "Nous accompagnerons la mise en oeuvre des contrats d'emplois d'avenir et des contrats de génération"

"Monsieur le Président, Mes chers collègues,

Les derniers chiffres du chômage nous amènent encore un peu plus à notre obligation : nous devons tout mettre en oeuvre pour favoriser l'emploi, pour faire reculer la pauvreté, les inégalités. Nous devons lutter pour la dignité de ces femmes et de ces hommes dont le fruit de leur travail n'est plus suffisant pour vivre décemment.

Oui Mme Doineau, nous devons lutter pour que ces 45 000 personnes qui grossissent les files d'attente de Pôle Emploi, ne se retrouvent pas seules dans cette épreuve.

Oui Mme Rival, en tant qu'élus socialistes, voici notre volonté réaffirmée. Fi des donneurs de leçons pourtant au Gouvernement depuis plusieurs années. Loin d'une agitation permanente, la volonté du Gouvernement de Jean-Marc Ayrault est une volonté qui s'exprime après plus de sept mois au niveau national avec des actes concrets : création de postes dans l'éducation, la police, la justice qui ont cruellement manqué de moyens ces dernières années ; création de 1 000 postes dans l'enseignement supérieur qui souffre encore et toujours d'une réforme qui n'avait de responsable que le nom ; nouveaux moyens accordés à Pôle Emploi pour renforcer l'accompagnement des demandeurs d'emploi.

Lire la suite : Catherine Piau : "Nous accompagnerons la mise en oeuvre des contrats d'emplois d'avenir et des...

Eric Thouzeau : "Il est de notre devoir d'élus de répondre aux défis posés en Pays de la Loire"

 

" L'année 2012 a montré que certains territoires ont le sentiment d'être abandonnés. Certains habitants, en Pays de la Loire comme ailleurs, vivent des conditions de plus en plus difficiles. J'ai rencontré avec ma collègue Chloé Le Bail il y a quelques jours une délégation régionale du Secours Populaire. Les Restos du coeur, quant à eux, ont 28 ans d'existence et la Banque alimentaire doit se battre avec Bruxelles pour éviter la baisse de l'aide alimentaire en Europe.

Du Pays des Mauges au Nord-Sarthe, en passant par le Sud-Vendée et le Pays de Craon, les nouveaux contrats régionaux ne doivent laisser aucun territoire de côté (qu'ils soient ruraux, périurbains ou urbains). Il est pour nous essentiel de garantir un développement harmonieux et équilibré de notre région. De la rénovation d'une boulangerie à Brecé (53) à l'aménagement d'un pôle enfance à Machecoul (44), c'est en mutualisant les moyens publics que nous répondons au plus près aux besoins des habitants.

 

Lire la suite : Eric Thouzeau : "Il est de notre devoir d'élus de répondre aux défis posés en Pays de la Loire"

Chloé Le Bail : "nous devons mettre tout en oeuvre pour instaurer l'égalité des droits, protéger les ligériennes et les ligériens"

"Mes chers collègues,

Dans ce budget, nous avons également souhaité développer des mesures à la hauteur de la situation, à côté des mesures économiques, des mesures pour les entreprises, pour l'emploi évoqué par Christophe Clergeau ce matin.

Nous avons souhaité développer des mesures de solidarités. Des mesures qui sont, à notre sens obligatoires, si nous souhaitons voir notre Pays, notre région aller vers le chemin du redressement. Parce que mes chers collègues, aujourd'hui, tel est notre objectif, il est clair, notre objectif c'est le redressement de la France.

 

Lire la suite : Chloé Le Bail : "nous devons mettre tout en oeuvre pour instaurer l'égalité des droits, protéger...

Alain Gralepois : "nous parviendrons ensemble à retrouver le chemin de la confiance et de la croissance"

 

"Je tenais, avant de m'exprimer sur ce qui nous réunis aujourd'hui, avoir une pensée toute particulière pour le peuple palestinien, et dire combien, nous sommes fiers de la décision prise à l'ONU de faire rentrer la Palestine dans l'histoire. Fiers que la France, par la voix de Laurent Fabius ait apporté sa pierre à la construction d'un Etat Palestinien. Une décision que nous avions également appelée de nos voeux il y a de cela un peu plus d'un an au sein même de cet hémicycle. C'est un premier pas, mais nous ne pouvons imaginer qu'il soit le dernier. Il doit au contraire être l'occasion pour chacune des parties d'avancer pour que soit enfin respecté les règles et décisions internationales, mais surtout, que chacune et chacun soit reconnu dans sa dignité de femme et d'homme. C'est surtout, espérons-le, un pas important vers la Paix.

Je ne reviendrai pas sur notre analyse de la crise que nous avons eu l'occasion d'analyser à de nombreuses reprises et particulièrement ce matin. Crise économique, financière, sociale - Crise mondiale qui impacte l'Europe et notre pays, crise qui aurait nécessité plus de volontarisme depuis 10 ans et qui aujourd'hui place notre France en grande Fragilité.

 

Lire la suite : Alain Gralepois : "nous parviendrons ensemble à retrouver le chemin de la confiance et de la...

Jean-Pierre Le Scornet : soutien au plan de lutte contre la crise !

"Monsieur le Président, chers collègues,

Les mauvais chiffres du chômage publiés mardi le montrent : la situation économique est difficile. Les déficits sont toujours présents, les ménages, les entreprises, la Nation souffrent.

Mais aucun gouvernement, aucune organisation, ne peut résoudre en 6 mois la montagne de difficultés accumulées que connait notre pays. Personne ne croira un seul instant que la dégradation de la notation de la France serait le résultat de l'action du Gouvernement de Gauche. La réaction sereine des marchés l'a d'ailleurs démontré.

Malgré tout, dans ce sombre tableau, il existe également des bonnes nouvelles.

Lire la suite : Jean-Pierre Le Scornet : soutien au plan de lutte contre la crise !

Eric Thouzeau : "L'UMP donne une image pitoyable de la politique et de la démocratie"

 

"La fin de l'intervention de M.Pinte m'amène à réagir. Il a beaucoup parlé de démocratie. Soit. Mais j'ai envie de lui dire : un peu de retenue M.Pinte ! Alors que l'UMP s'enfonce dans la crise, elle donne actuellement une image pitoyable de la politique et de la démocratie ! Il est vrai que l'UMP découvre certains mécanismes démocratiques, à savoir le vote en interne. Mais l'UMP fait fort : vous avez voté et il semble que vous allez voter à nouveau pour savoir si vous voulez revoter ! Bon courage !

 

Lire la suite : Eric Thouzeau : "L'UMP donne une image pitoyable de la politique et de la démocratie"

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

ebouchaud
ebouchaud #DirectPDL majorité régionale peu ouverte à un travail majo opposition plus collectif et serein #riennechange

Retweeté

ebouchaud
ebouchaud #DirectPDL @clergeau demande nvelle organisation de commissions pour un travail plus collectif et constructif refus de @BrunoRetailleau

Retweeté