Schleswig-Holstein : 23 ans après, un partenariat toujours aussi fort

Le mercredi 28 janvier, Ina Sy, conseillère régionale des Pays de la Loire, a accueilli une délégation du Land allemand du Schleswig-Holstein conduite par le ministre-président Torsten Albig. Elle se composait notamment de deux députés du Landtag, du directeur du festival de musique du Land, Christian Kuhnt, et de la responsable des programmes lycéens au ministère de l'Education et des Sciences, Annette de la Motte.

Cette mission était placée sous le signe du renforcement de la coopération économique et de la découverte culturelle. Elle s'est déroulée au titre du partenariat entre nos deux territoires, qui a été initié en 1992.

Le matin a été consacré à l'innovation industrielle en Pays de la Loire, avec une réunion suivie d'une visite du Technocampus Composites, à Bouguenais. Cette étape a été l'occasion pour nos visiteurs allemands de découvrir l'action de la Région en faveur de la recherche, du développement, de l'innovation et de la mise en commun des compétences, au service de l'industrie et des énergies renouvelables.

L'après-midi a tourné autour de la coopération économique. En effet, la Région et le Land disposent chacun d'un représentant auprès des autorités de l'autre territoire. L'objectif est d'attirer les entreprises et investissements par l'intermédiaire d'une personne référente. Des chefs d'entreprises installées en Pays de la Loire ont ainsi pu échanger avec les autorités du Schleswig-Holstein sur leurs opportunités de développement et d'accès au marché allemand.

A la suite de cette rencontre, Christian Kuhnt et René Martin, directeur des Folles Journées, ont eu l'occasion de s'entretenir. Il est ressorti de leurs discussions une volonté de discuter de nouveau afin d'établir des partenariats entre leurs deux manifestations.

La journée s'est achevée par un concert à la Cité des congrès de Nantes, organisé dans le cadre des Folles journées. Les membres de la délégation allemande ont ainsi pu assister à une représentation de « Richard Galliano Sextet » suivi de « Céline Scheen Soprano – Ricercar Consort ».

Ce déplacement s'inscrit dans la volonté de la Majorité régionale d'ouvrir largement notre action à l'international et construire des alliances avec des territoires productifs et innovants. Un partenariat très efficace existe déjà entre les deux régions, notamment via les dispositifs d'échanges de jeunes apprentis et stagiaires en formation professionnelle. Faire vivre ces liens franco-allemands en région, c'est participer activement à la consolidation de la citoyenneté européenne et à la préparation de l'avenir !

Ina Sy : « C’est aux jeunes générations de construire l’Europe de demain ! »

Jeudi 18 décembre, Ina Sy, Conseillère régionale et Secrétaire de la Commission « Stratégie européenne et internationale, et coopérations interrégionales », était à la Roche-sur-Yon pour la signature d'un partenariat entre le lycée Édouard Branly et l'École professionnelle d'hôtellerie d'Elmshorm, en Allemagne. Neuf lycéens allemands viendront passer trois semaines en Vendée en juin 2015, et neuf jeunes yonnais feront le chemin inverse en novembre prochain.


Ce partenariat s'inscrit dans le cadre de la coopération entre la Région des Pays de la Loire et le Land allemand du Schleswing-Holstein. Ina Sy a ainsi rappelé les nombreux domaines sur lesquels porte la coopération entre notre Région et le Schleswing-Holstein depuis plus de vingt ans : culture, économie, développement durable, mais aussi donc jeunesse et éducation avec des échanges d'apprentis et de lycéens.


Ina Sy a conclu en appelant les jeunes générations à relever le défi de la construction d'une Europe conciliant performance économique, cohésion sociale et exigence environnementale : « C'est à vous, jeunes allemands et jeunes français, de relever ce défi. Vous qui avez la chance exceptionnelle de n'avoir jamais connu d'autres situations que la paix et la prospérité, profitez de ces échanges pour contribuer à la construction d'une citoyenneté européenne dont nous avons tant besoin. »

Carrefour de la Solidarité Internationale

Promouvoir la solidarité internationale, la Région s'y engage ! Jeudi 22 mai dernier, Jean-Noël Gaultier, Président de la commission Stratégie européenne et internationale, et des coopérations interrégionales, a ouvert la 4ème édition du Carrefour de la Solidarité Internationale, au parc Terra Botanica à Angers.

Autour d'ateliers et de tables rondes, des invités venus du monde entier et les élus régionaux, Ina Sy, Jean-Noël Gaultier et Christophe Clergeau, ont pu échanger sur leurs pratiques et leurs réflexions pour l'innovation dans la coopération internationale. Ina Sy, conseillère régionale, est intervenue pour rappeler l'importance de la présence des femmes dans la gouvernance locale, notion capitale du nouvel agenda pour le développement durable et la démocratie locale mis en œuvre par l'Organisation des Nations Unies.

Loin d'être réservée aux élus ou aux professionnels, cette journée a également été marquée par la présence de nombreux jeunes en provenance de toute la région, eux-mêmes engagés par le biais de leur lycée ou d'associations. Ils ont présenté leur vision de l'engagement citoyen à travers des expositions, mais aussi par leurs témoignages au sein de plusieurs ateliers thématiques consacrés aux formes de solidarité et de coopération des jeunes.

Jean-Noël Gaultier est ensuite revenu sur les nouvelles formes d'engagement des élus locaux dans la coopération décentralisée. Il a souligné l'importante évolution qu'apporte le nouveau texte de la Loi relative à la politique de développement et de solidarité internationale, adoptée en janvier dernier, venant renforcer la coordination des collectivités. Ces nouvelles coopérations peuvent être entre collectivités de même niveau ou d'échelons différents, l'idée étant d'engager des partenariats innovants pour une plus grande efficacité.

Christophe Clergeau, premier Vice-président de la Région des Pays de la Loire, a quant à lui mené une réflexion autour de l'avenir et des objectifs pour le développement durable sur lesquels la Région souhaite travailler dès cette année. Il a rappelé le rôle clé de la Région dans la structuration des actions, qui leur assure une meilleure efficacité en partageant objectifs et retours d'expériences avec l'ensemble des acteurs de la coopération internationale (collectivités, associations, entreprises,...). Le volontarisme de la Région des Pays de la Loire, collectivité pionnière dans ce domaine, a d'ailleurs été salué par tous les acteurs présents. En effet, en complément des dispositifs FRASICOD permettant d'accompagner un porteur de projet de solidarité international, le réseau régional Alcid fournit échanges, informations et retours d'expérience aux différents membres.

Enfin, comme l'a rappelé Jean-Noël Gaultier en conclusion de cette journée, « la notion d'innovation repose bien souvent sur les élus locaux, les plus proches des citoyens pour véhiculer des messages, pour mobiliser les forces et porter des idées issues des territoires. Aujourd'hui, le développement ne plus se faire sans eux mais doit se faire à partir des territoires ».

Fonds européens : La Région propose un programme d'action à la Commission européenne

L’année 2014 est une étape clé pour les Régions françaises ! Pour la première fois, l’État leur confie la gestion d’une partie des Fonds européens. Une évolution que les élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicains saluent, puisque les fonds FEDER[i], FSE[ii], FEADER[iii] et FEAMP[iv] sont désormais, en partie, ou dans leur intégralité, gérés par les Régions, et donc au plus près des territoires. Il s’agit d’une avancée majeure pour la co-construction et l’implication européenne.

Ce mercredi 2 avril, le Comité régional de suivi des Fonds européens s’est à nouveau réuni, pour finaliser le programme qui sera proposé et défendu devant la Commission européenne. Christophe Clergeau (1er Vice-président du Conseil régional) ne s’en cache pas : « Il faudra batailler coûte que coûte pour défendre nos priorités et les enjeux spécifiques à notre territoire ». Car là est l’objectif de ce transfert de gestion réclamé de longue date par les Régions, les Pays de la Loire en tête. L’échelon régional permet en effet un dialogue et une consultation amplifiés des acteurs ligériens, et ainsi une meilleure prise en compte des intérêts concrets, réels, et locaux : « Notre rôle va bien au-delà de la gestion d’une enveloppe financière. Nous avons la volonté d’être le relais des stratégies et valeurs européennes, de montrer le rôle important de l’Europe dans la vie quotidienne de chacun-e et dans la préparation de l’avenir. Surtout, nous voulons faire vivre le travail de co-construction pendant toute la période de gestion, afin que les orientations politiques s’assoient sur le socle d’un projet de territoire choisi  pour préparer un avenir dynamique, équilibré, juste et solidaire. » précise Christophe Clergeau.

Le total des fonds européens représente 945.5 millions d’euros attribués à la Région pour la période 2014-2020. La Région des Pays de la Loire a déterminé, avec les acteurs du territoire, les axes prioritaires pour lesquels ces fonds seront des leviers de développement. De grandes priorités se dessinent d’ores-et-déjà : 

  • Pour le FEDER, le soutien à la Recherche et l’innovation, à la transition énergétique ou encore à la lutte contre la pauvreté. 
  • Pour le FSE, essentiellement des actions de formations professionnelles à destination des publics les moins qualifiés et les plus éloignés de l’emploi.

En Pays de la Loire, l’approche territoriale sera fondamentale. Il s’agira de solliciter les acteurs de terrain et d’appliquer une méthode similaire à la contractualisation, à l’image de ce qui est fait avec les NCR (Nouveaux Contrats Régionaux). Sur les territoires urbains avec le FEDER, et sur les territoires péri-urbains et ruraux avec le FEADER, le choix se fera au plus près des citoyens. Chacun des territoires devra élaborer sa stratégie de développement durable à sept ans, autour de trois axes forts :

  • l’économie, l’emploi, la formation,
  • l’environnement, la mobilité et la transition énergétique
  • les solidarités territoriales et humaines.

Avec l’ensemble de ces outils, les élus régionaux auront les moyens d’amplifier leurs soutiens aux Ligériens. « L’essentiel, insiste Jean-Pierre Le Scornet, Vice-président en charge de l’aménagement du territoire et de l’environnement, est que nous puissions instaurer une action cohérente entre les différents outils, que ce soit les Fonds européens ou bien les actuels outils régionaux ou nationaux, et que nous portions ensemble une vision plus transversale et équilibrée possible du développement de nos territoires. »

 

Lyliane Jean : « L’Europe a besoin de nous autant que nous avons besoin d’elle ! »

 

Lyliane Jean lors du forum AFCCRE, aux côtés d'Isabelle Thomas et Christophe Rouillon

Mardi dernier, l’Hôtel de Région accueillait les rencontres « Erasmus + », la nouvelle formule du célèbre programme d’échange et de mobilité pour les étudiant-e-s européen-ne-s.

Une occasion supplémentaire pour Lyliane Jean, Conseillère régionale en charge des affaires européennes, de montrer que nous avons tous à gagner en apportant notre contribution à l’aventure européenne.

En effet, la mobilisation de tou-te-s est primordiale autour des sujets européens. Ils peuvent parfois nous apparaître très éloignés de nos réalités quotidiennes. C’est la raison pour laquelle, à quelques mois d’une échéance essentielle à la démocratie de l’Union, la Conseillère régionale Lyliane Jean a participé à l’une des 8 rencontres de l’AFCCRE, Association Française du Conseil et des Communes de France, organisée dans le but de sensibiliser les citoyens européens. Les collectivités, et la Région des Pays de la Loire en particulier, ont à cœur de construire et de faire vivre la citoyenneté européenne de chacun-e.

Lire la suite : Lyliane Jean : « L’Europe a besoin de nous autant que nous avons besoin d’elle ! »

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

SimonRobic
SimonRobic Voilà ce que fait la droite dans les Pays de la Loire. twitter.com/pspaysdelaloir…

Retweeté

lieppe
lieppe Missions locales : nouveau coup dur pour l’accompagnement des jeunes vers l’emploi ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… via @pspaysdelaloire

Retweeté