Chloé Le Bail : « Mettre fin à l’injustice sociale que connaît la jeunesse »

Chloé Le BailVendredi 6 mars dernier, une centaine de personnes étaient réunies dans l'hémicycle, à l'initiative de la commission « Culture - Patrimoine - Sport - Tourisme - Vie associative» du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional. Bénévoles des fédérations d'éducation populaire, salarié-e-s de structures enfance-jeunesse, élu-e-s : tous étaient venus pour échanger sur l'autonomie des jeunes. Un sujet sur lequel les élu-e-s régionaux sont déjà actifs-ves, mais qui nécessite néanmoins de relever un défi : « mettre en œuvre un partenariat pérenne dans la transversalité avec les acteurs des jeunesses », comme l'a présenté la Présidente de la commission, Michelle Bureau.
En Pays de la Loire, les 15/30 ans représentent 18 % de la population et comptent malheureusement bien trop souvent parmi les plus fragiles. Le chômage est deux fois plus élevé chez les jeunes que pour les autres générations, avec une précarité particulièrement forte chez les jeunes peu ou pas diplômés.
« Depuis 2004, nous nous mobilisons pour que la situation des 15/30 ans connaisse des avancées significatives » a expliqué Chloé Le Bail, Vice-présidente du Conseil régional, en conclusion des débats de la matinée. « L'élévation du niveau de formation, l'amélioration de l'état de santé, ou encore l'engagement des jeunes, sont les principaux axes de nos actions. L'enjeu pour notre pays et pour notre région est de mettre fin à l'injustice sociale que connaît la jeunesse, et de permettre à chacun-e d'être autonome en tenant compte de son parcours et de sa situation sociale ».
C'est pour cela que nous agissons aujourd'hui en amont de la vie professionnelle, par l'éducation et la formation qui permet à chaque jeune de construire son autonomie, ses projets et d'assurer l'égalité des chances : le schéma régional des jeunesses en est le cadre et le pack 15/30 un des outils : nous poursuivrons dans cette logique !

 

Lire aussi : 

"4500 chambres étudiantes et 3203 logements : 10 ans que le Conseil régional améliore l’autonomie des jeunes"

"Lycée de l’Île de Nantes : des conditions de travail optimales pour encourager la réussite de nos jeunes"

"Extension de la Caution Locative Étudiante : une bonne nouvelle pour l’autonomie des étudiants"

Le logement des jeunes : « Un choix politique ! » pour Chloé Le Bail

 

Vendredi 19 septembre, Chloé Le Bail, Présidente de la Commission « Solidarités, santé et égalité des droits », était à Saint-Nazaire, aux côtés de Vincent Dulong, Conseiller régional en charge du logement, pour présenter les résultats de l'étude commandée par le Conseil régional sur le logement des jeunes.

Chloé Le Bail a rappelé que les Pays de la Loire devraient accueillir 100 000 jeunes de plus d'ici 2030 (sur 400 000 pour la France !).

Afin de mieux anticiper cette évolution et de réfléchir à l'accueil de cette nouvelle population, le Conseil régional a commandé une étude faisant l'état des lieux de la situation du logement des 15-30 ans dans l'ensemble des territoires des Pays de la Loire.

Les conclusions de l'étude ? Les profils des jeunes sont bien évidemment très différents d'un territoire à l'autre, mais quelques conclusions globales peuvent être tirées :

- Les parcours résidentiels des jeunes sont de moins en moins linéaires et stables. La précarisation grandissante entraine en effet fréquemment des allers-retours entre une location et le logement des parents.

- Les exigences des jeunes sont souvent en décalage avec leurs capacités financières, d'où certains secteurs particulièrement « tendus » comme la métropole nantaise ou Saint-Nazaire.

Parmi les propositions soulevées par l'étude pour répondre à ces difficultés, certaines sont déjà mises en œuvre par le Conseil régional et seront bien entendu poursuivies, comme la réhabilitation des logements étudiants du CROUS. Parmi les 15 nouvelles mesures adoptées par la Région en 2014 figure ainsi l'investissement de 7 millions d'euros pour la rénovation de 550 logements étudiants supplémentaires en 2014 et 2015. D'autres propositions devront faire l'objet de réflexions et d'un travail en commun avec l'ensemble des collectivités locales de la région. Par exemple l'amélioration de l'information sur les différents dispositifs existants, l'amélioration de la performance énergétique, l'adaptation aux besoins en favorisant par exemple les petits logements, le renforcement de l'offre pour les jeunes en difficultés en développant par exemple les structures CHRS (Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale), etc...

Au total, ce sont 26 actions concrètes qui sont proposées pour répondre aux difficultés rencontrées par les jeunes face au logement. « L'objectif de l'étude est d'apporter des propositions et de les soumettre au débat, souligne Chloé Le Bail. La Région n'est pas le seul acteur en matière de politique du logement, et chaque territoire rencontre des difficultés spécifiques. L'ensemble des collectivités locales devra donc participer à la réflexion. Mais une chose est sûre : même si le logement n'est pas une compétence obligatoire du Conseil régional, celui des jeunes fait partie de nos priorités. C'est un véritable choix politique ! ».

 

Lire également :

Extension de la Caution Locative Étudiante : une bonne nouvelle pour l'autonomie des étudiants

Extension de la Caution Locative Étudiante : une bonne nouvelle pour l’autonomie des étudiants

Pass logement - Région Pays de la Loire

Depuis la rentrée 2013, certain-e-s étudiant-e-s ont pu bénéficier de la CLÉ, Caution Locative Étudiante. Inspiré de politiques menées à l’échelle régionale, comme en Pays de la Loire avec le pass Logement issu du Pack 15-30, ce dispositif national vient soutenir les étudiant-e-s dans leur recherche de logement en apportant une garantie financière lorsqu’ils ne peuvent en fournir.

Après une année d’expérimentation dans quatre régions, cette politique, initiée par Geneviève Fioraso, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, se voit étendue et généralisée à l’ensemble des étudiant-e-s qui en ont besoin : en difficulté financière, issu-e-s de familles monoparentales, étudiant-e-s étrangers…

Encadré par le CROUS, ce système de caution permet de restaurer la confiance entre locataires et propriétaires, qui trouvent en l’État une garantie financière prête à régler d’éventuels impayés jusqu’à 10 mois. C’est aussi un outil de responsabilisation des étudiant-e-s, en leur demandant une cotisation correspondant à 1.5% de leur loyer annuel.

Le Conseil régional des Pays de la Loire, quant à lui, renouvelle pour la quatrième année son dispositif Pack 15-30 pour les lycéen-ne-s et apprenti-e-s Ligérien-ne-s, dont le Pass logement, complémentaire à la CLÉ dans les situations où celle-ci ne suffit pas. Le logement étudiant reste par ailleurs une priorité en Pays de la Loire, et pas uniquement en période de rentrée scolaire : en janvier dernier, les élu-e-s régionaux ont adopté les 15 nouvelles mesures portées par la majorité, dont l’investissement de 7 millions d’euros pour rénover 550 logements étudiants.

Une bonne nouvelle en cette rentrée 2014, qui vient conforter l’efficacité de tous les acteurs de la vie étudiante : par ce travail essentiel sur les conditions de vie des jeunes, c’est bien à leur réussite et à leur épanouissement que le Gouvernement, comme la Région, participent. Cette politique de solidarité est une chance pour les étudiant-e-s comme pour l’ensemble de l’enseignement supérieur : outre le fait de desserrer le frein financier des études, elle participe également à l’attractivité de la France dans le réseau des universités à l’international.

 

 

À consulter :

La page du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dédiée au logement étudiant

A Craon, les jeunesses ont de l'avenir

AndréeAndrée Gaudoin lors du discours d'inauguration du bâtiment enfance jeunesse du Pays Craonnais

Samedi 6 juillet, la Conseillère régionale Andrée Gaudoin s'est rendue à l'inauguration du bâtiment enfance jeunesse du Pays Craonnais. Au nom du développement durable et de l'égalité des territoires, le Conseil régional se mobilise efficacement autour de projets qui améliorent la vie des habitants C'est le cas à Craon avec les nouveaux locaux des jeunesses, à Cossé-le-Vivien avec le Musée Robert Tatin mais aussi à Renazé où un pôle santé a été inauguré.

Lire la suite : A Craon, les jeunesses ont de l'avenir

Conseil Régional des Jeunes, une démarche citoyenne.

Samedi, Laurence Adrien-Bigeon, Vice-présidente du Conseil régional en charge de l'éducation populaire et de la citoyenneté, participait au forum départemental du Conseil régional des jeunes de Loire-Atlantique. Une bonne manière pour les jeunes Ligériens de s'impliquer pour l'avenir de notre Région !

 

Lire la suite : Conseil Régional des Jeunes, une démarche citoyenne.

Retrouvez-nous sur facebook :