Chloé Le Bail : "nous devons mettre tout en oeuvre pour instaurer l'égalité des droits, protéger les ligériennes et les ligériens"

"Mes chers collègues,

Dans ce budget, nous avons également souhaité développer des mesures à la hauteur de la situation, à côté des mesures économiques, des mesures pour les entreprises, pour l'emploi évoqué par Christophe Clergeau ce matin.

Nous avons souhaité développer des mesures de solidarités. Des mesures qui sont, à notre sens obligatoires, si nous souhaitons voir notre Pays, notre région aller vers le chemin du redressement. Parce que mes chers collègues, aujourd'hui, tel est notre objectif, il est clair, notre objectif c'est le redressement de la France.

 

Pour cela, il faut avancer sur nos deux jambes : d'un côté des investissements d'avenir pour notre économie comme les a présenté C. Clergeau ainsi qu'un soutien sans faille aux créateurs de richesse de notre région, mais dans le même temps, nous devons mettre tout en oeuvre pour instaurer l'égalité des droits, protéger les ligériennes et les ligériens, leur donner l'accès à la formation tout au long de la vie, leur permettre de se soigner, de se loger, de se déplacer.

 

C'est bien là le sens de notre action, l'urgence est partout nous devons donc équilibrer nos interventions et ne pas opposer entreprises et services publics, ne pas opposer l'urgence environnementale et la croissance économique, ne pas opposer l'économique et le social mais bien proposer une stratégie d'ensemble.

Et si Monsieur PINTE, pour faire écho à vos propos de ce matin, nous travaillons pour mettre en place ce bouclier social pour nos concitoyens, c'est simplement par souci d'égalité républicaine.

Car ce bouclier social, qu'est-ce que c'est ?

C'est pour les jeunes, les 15-30, le renforcement du PACK 15-30, le Pass prévention-contraception, le Pass lycéen pro, le Pass apprenti, plus de 166 000 jeunes ont ouvert un compte sur le site du PACK pour utiliser ses services !

C'est le développement et le renforcement de notre appareil de formation, notamment en formation sanitaires et sociales, avec l'ouverture de nouvelles places de formation, de formation qualifiante, qui débouche sur des emplois pérennes.

-Avec une nouvelle rentrée scolaire pour des élèves infirmiers en Février 2013.

-Avec l'entrée en première promotion de 20 étudiants ergothérapeutes.

-Avec la création de deux IFAS (Institut de Formation en Aides soignants).

C'est la remise à plat de l'offre de formation régionale pour répondre aux publics et secteurs d'activités prioritaires.

Le bouclier social, c'est également travailler sur le logement, sur la réhabilitation thermique du parc locatif social, pour simplement réduire la facture énergétique des habitants.

Le bouclier social il se construit de manière collective, nous n'avons pas la prétention d'agir seul, nous l'avons toujours dit. C'est pour cela que nous le construisons dans le cadre de dialogues de branches professionnelles.

Voilà, mes chers collègues, un budget aussi social, fidèle à nos valeurs et nos combats pour améliorer notre société.

Je vous remercie."

Partager

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

clergeau
clergeau #STX : il faut un pilier territorial qui associe aussi les citoyens des #PaysdelaLoire ps-paysdelaloire.fr/communiques-de…twitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

clergeau
clergeau .@rbrancour le dit lui-même dans @OuestFrance : on vend des trains pour financer les routes #ToutEstDittwitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire @rbrancour ... et pour remplacer les trains quand ils tombent en panne ! 2/2