Reprise du chantier naval de Saint Nazaire : une base acceptable pour préparer l’avenir

Christophe Sirugue a présenté aujourd'hui les termes de l'accord entre le gouvernement français et Fincantieri pour assurer la reprise du chantier naval de Saint-Nazaire. Cet accord confirme la stratégie industrielle du chantier et parait apporter toutes les garanties demandées depuis plusieurs mois : la poursuite du projet industriel, la relation avec le tissu des PME partenaires, la diversification vers les énergies renouvelables, le maintien de l’emploi, de la R&D et des centres de décisions à Saint Nazaire.

Nous saluons le travail du secrétaire d’Etat Christophe Sirugue qui a su se mobiliser personnellement et mener une véritable négociation tout en défendant les intérêts du territoire et des salariés. Son travail permet notamment d'associer étroitement les salariés et la direction a la conduite du chantier.

Cet accord n'est pas idéal - nous avions défendu d'autres pistes - mais il existe, comporte de solides garanties, et semble être une base acceptable pour préparer l'avenir. Il permet de sortir de l'incertitude et de donner aux équipes du chantier la visibilité dont elles avaient besoin. Il conviendra de rester vigilant pour bien analyser l’ensemble des termes de l’accord et en suivre la mise en œuvre.

Christophe Clergeau
Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain
Conseiller régional

Violaine Lucas
Conseillère régionale

Plan routes : « que la Région assume déjà ses compétences ! »

La Région a adopté, lors de la commission permanente du 31 mars, les protocoles de mise en œuvre du « plan routes » pour trois départements : la Sarthe, la Vendée et la Mayenne. Les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain ont voté contre, non pas parce qu’ils sont opposés aux projets proposés, mais parce qu’ils estiment que la Région devrait assumer ses compétences avant de vouloir financer des routes.

La loi NOTRe, adoptée le 7 août 2015, a clarifié l’exercice des compétences entre les collectivités. Les routes ne figurent pas dans les compétences régionales (sauf exception – voir encadré). Pourtant Bruno Retailleau a décidé d’en faire une des priorités de son mandat, au détriment des autres politiques régionales. Concrètement, le « plan routes » représente 115 millions d’euros qui auraient pu être utiles pour engager des travaux dans les lycées ou pour soutenir les infrastructures de recherche ou financer le ferroviaire.

Lire la suite : Plan routes : « que la Région assume déjà ses compétences ! »

Depuis un an, plus d’1 million d’euros de coupes dans les aides aux projets culturels en Pays de la Loire

Depuis un an, Bruno Retailleau a déjà réalisé plus de 1 million d’euros de baisses de subventions aux associations et organismes culturels. Lors de la Commission permanente du 31 mars, les aides d’un grand nombre de projets seront soumises au vote : les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain notent une accélération des baisses importantes, et souvent brutales.

Malgré les promesses de Bruno Retailleau sur la stabilité du budget de la Culture, sa majorité procède depuis le début de l’année à des coupes massives des subventions aux organisations culturelles. Depuis janvier, plus de 120 d’entre elles ont ainsi vu leur aide diminuer ou disparaître. Ces coupes représentent un montant cumulé de près de 900 000 € (nullement compensé par les hausses – cf. annexe 1) qui viennent s’ajouter aux plus de 150 000 € de coupes réalisées en 2016.

Lire la suite : Depuis un an, plus d’1 million d’euros de coupes dans les aides aux projets culturels en Pays de...

Grenelle de l’apprentissage : toujours engagés pour la formation tout au long de la vie !

images/grenelle apprentissage.jpgLe Conseil régional organise aujourd’hui son deuxième Grenelle de l’apprentissage. À cette occasion, les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain réaffirment leur attachement à l’apprentissage comme voie d’excellence. Dans les niveaux IV et V comme dans les autres niveaux, le contrat d'apprentissage permet efficacement de diplômer et d'insérer des jeunes dans l'emploi. Mais ce n'est pas le seul moyen de penser la formation qui se doit d'accompagner chacun et chacune tout au long de la vie.

Pour cela, nous considérons que chaque jeune, salarié, chômeur doit pouvoir être acteur de son projet professionnel et disposer de solutions variées, au-delà de l’apprentissage et pour tous les niveaux.

En 2016, pour aller plus loin que ce que proposait la majorité, nous avions fait 9 propositions (agence des métiers et de la formation tout au long de la vie, passeport compétences et orientations…). Sur ces 9 propositions, plusieurs avaient été adoptées par la majorité.

Lire la suite : Grenelle de l’apprentissage : toujours engagés pour la formation tout au long de la vie !

Manifestation anti-éolien : soutenons le développement des éoliennes en Pays de la Loire !

Samedi 25 mars, se tient à La Roche-sur-Yon une manifestation régionale contre l’éolien. Les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain tiennent à rappeler à cette occasion leur attachement à toutes les formes d’énergies renouvelables. Ils interpellent l’exécutif régional pour qu’il affirme une position sans ambiguïté à ce sujet.

« A un moment où les efforts devraient être démultipliés sur le développement des énergies renouvelables, il est regrettable de constater de nombreuses réactions hostiles à l’éolien dans notre région » commente Emmanuelle Bouchaud, Conseillère régionale. « Chacun doit être conscient du fait que nous ne pourrons pas atteindre nos objectifs en énergies renouvelables si nous n’investissons pas massivement dans l’énergie éolienne, sur terre comme en mer ».

Eric Thouzeau, Conseiller régional, ajoute : « l’exécutif régional a adopté en décembre dernier sa « feuille de route pour la transition énergétique » à laquelle nous avons fortement contribué. Nous demandons à Bruno Retailleau, face à la manifestation organisée samedi, de réaffirmer clairement et sans ambiguïté la volonté régionale d’accompagner le développement de l’éolien terrestre et offshore en Pays de la Loire. C’est un enjeu en termes de climat et d’environnement mais également en termes d’activité économique et d’emploi ! ».

Retrouvez-nous sur facebook :