Réunion publique : rendez-vous le 16 janvier !

Invitation réunion publiqueStella Dupont, Marie-Hélène Girodet et Christophe Clergeau, conseillers régionaux, vous attendent le lundi 16 janvier pour échanger sur le bilan de l'action régionale (un an après les élections) et sur la place de l'Economie Sociale et Solidaire sur le territoire.


Rendez-vous le 16 janvier à 20h30, à la salle communale de Bourgneuf en Mauges.

Le groupe socialiste, écologiste, radical et républicain vous souhaite une belle année 2017 !

Voeux 2017Un an après…

Cela fait maintenant un an que la nouvelle majorité s’est installée et que nous nous sommes saisis du rôle d’opposition constructive. Un an que nous continuons à défendre quotidiennement nos valeurs, en proposant à la majorité des améliorations ou encore des changements de cap qui nous semblent nécessaires. La mission qui nous anime est restée la même : soutenir notre Région, ses acteurs et ses habitants.

 

2017 rimera avec projets et combats politiques

Si 2017 sera riche en tout point de vue, soyez assurés que notre engagement régional restera sans faille ! À vos côtés, sur le terrain, vous pourrez compter sur notre mobilisation.

 

Nous vous souhaitons une très belle année 2017 !

Il y a tout juste un an…

Clergeau Laval… se déroulait le second tour des élections régionales. Nous avons été battus mais je n’oublie pas les 545 000  électrices et électeurs qui nous avaient accordé leur confiance. J’ai également une pensée pour la formidable équipe avec laquelle j’ai vécu cette aventure. 

Un an après, nous mesurons chaque jour que la gauche et la droite ce n'est pas la même chose. Ici, en Pays de la Loire, le « laboratoire du fillonisme », les débats budgétaires qui s’ouvrent en fournissent une éclatante, et inquiétante, démonstration. J'aurai l’occasion de le dire, avec l’équipe d’opposition que j’anime. Une opposition constructive, mais déterminée et exigeante.

Depuis un an, je suis un peu moins présent sur le terrain. J'ai pris du temps pour créer une entreprise qui me permet d'asseoir mon indépendance financière. Mais je reste à 100% engagé pour les Pays de la Loire. Et puisque la question m’est parfois posée : je ne brigue aujourd'hui aucun nouveau mandat.

Je souhaite simplement contribuer, ici à Nantes, dans notre Région mais aussi à Paris et à Bruxelles, à une vie politique qui retrouve de la dignité, qui affronte le réel, qui prend véritablement en compte ce qu'est la vie des français, et qui construit des solutions nouvelles en disant comment les mettre en œuvre.

Si simple, et si difficile tâche. Pour moi, plus que jamais : "il faut imaginer Sisyphe heureux".

Christophe Clergeau

 

Le FN au Conseil régional des Pays de la Loire : petit florilège

La dernière session du Conseil régional a permis de tirer les enseignements du premier budget présenté par la droite. Elle a également été l’occasion d’observer comment se comporte l’extrême-droite dans l’hémicycle régional. Actions éducatives, Culture, associations, égalité femmes-hommes… l’extrême-droite ne nous a pas déçus sur sa vision rétrograde de la société !

Actions éducatives : Le FN a fait disparaître le terme de « vivre-ensemble » des actions éducatives, par le biais d’un amendement de compromis voté avec la droite (voir le récit complet). Pour justifier cette suppression, le FN affirme : « Le « vivre-ensemble », tel qu’invoqué à satiété par bien des responsables politiques, ne renvoie pas seulement à la coexistence pacifique sur un même territoire de communautés culturelles diverses, il revient à avaliser un recul majeur de notre république relativement à l’exigence d’assimilation de tous à la nation française ».

Culture : le FN a dénoncé, comme il l’avait déjà fait dans un communiqué de presse, le soutien à des compagnies « d’un goût très discutable » et à une « culture un peu malsaine ». Brigitte Neveux, à l’origine de la polémique, a jugé bon de qualifier « d’artistes autoproclamés » les acteurs de la région qui ont daigné témoigner leur indignation.
Le FN a par ailleurs déposé un amendement visant à faire inscrire (notamment) la phrase suivante dans un rapport : « la culture est principalement un lieu de transmission et d’enracinement régional ». La droite a répondu qu’elle ne voterait pas cet amendement car il n’était pas rattaché au bon rapport… tout en indiquant qu’elle n’était pas en désaccord sur le fond de ce dernier !

Associations : le FN a fait plusieurs amendements pour demander la suppression du soutien de la Région à des associations jugées non convenables, parce qu’elles « s’autorisent à communiquer » contre le FN.
Il souhaite en complément une quasi mise sous tutelle des associations en interdisant toute association bénéficiant de fonds de la Région, d’exprimer des opinions politiques. Il propose ainsi d’ajouter la mention suivante aux règlements des Pays de la Loire « Toute association bénéficiant d’un soutien financier de la Région […] s’engage à respecter une totale neutralité politique et renonce à toute prise de position politico-électorale envers tous les partis politiques et leurs candidats ». Si cette obligation n’est pas scrupuleusement respectée, la subvention annuelle sera supprimée ou devra être remboursée en totalité si elle a été versée ». Cet amendement a été heureusement rejeté.

Egalité femmes-hommes : Lors de la présentation du rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes, Pascal Gannat a révélé toute la force de la pensée du Front National dans ce domaine. Ainsi le rapport est pour lui « un excellent concentrée des visées idéologiques de gauche ». « J’ai beaucoup ri ou souri en lisant ce rapport » annonce-t-il avant de s’en prendre aux associations luttant contre les violences faites aux femmes ou travaillant sur la prévention dans le domaine de la sexualité : « leur professionnalisme est proche de zéro » et elles « contreviennent à la responsabilité parentale des mineurs ».
Il conclut d’une formule dont il a seul le secret : « La femme bobo qui est votre modèle, lorsque sa chaudière est en panne, elle a un plombier macho »… comprenne qui pourra !

Retrouvez-nous sur facebook :