Le logement des jeunes : « Un choix politique ! » pour Chloé Le Bail

 

Vendredi 19 septembre, Chloé Le Bail, Présidente de la Commission « Solidarités, santé et égalité des droits », était à Saint-Nazaire, aux côtés de Vincent Dulong, Conseiller régional en charge du logement, pour présenter les résultats de l'étude commandée par le Conseil régional sur le logement des jeunes.

Chloé Le Bail a rappelé que les Pays de la Loire devraient accueillir 100 000 jeunes de plus d'ici 2030 (sur 400 000 pour la France !).

Afin de mieux anticiper cette évolution et de réfléchir à l'accueil de cette nouvelle population, le Conseil régional a commandé une étude faisant l'état des lieux de la situation du logement des 15-30 ans dans l'ensemble des territoires des Pays de la Loire.

Les conclusions de l'étude ? Les profils des jeunes sont bien évidemment très différents d'un territoire à l'autre, mais quelques conclusions globales peuvent être tirées :

- Les parcours résidentiels des jeunes sont de moins en moins linéaires et stables. La précarisation grandissante entraine en effet fréquemment des allers-retours entre une location et le logement des parents.

- Les exigences des jeunes sont souvent en décalage avec leurs capacités financières, d'où certains secteurs particulièrement « tendus » comme la métropole nantaise ou Saint-Nazaire.

Parmi les propositions soulevées par l'étude pour répondre à ces difficultés, certaines sont déjà mises en œuvre par le Conseil régional et seront bien entendu poursuivies, comme la réhabilitation des logements étudiants du CROUS. Parmi les 15 nouvelles mesures adoptées par la Région en 2014 figure ainsi l'investissement de 7 millions d'euros pour la rénovation de 550 logements étudiants supplémentaires en 2014 et 2015. D'autres propositions devront faire l'objet de réflexions et d'un travail en commun avec l'ensemble des collectivités locales de la région. Par exemple l'amélioration de l'information sur les différents dispositifs existants, l'amélioration de la performance énergétique, l'adaptation aux besoins en favorisant par exemple les petits logements, le renforcement de l'offre pour les jeunes en difficultés en développant par exemple les structures CHRS (Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale), etc...

Au total, ce sont 26 actions concrètes qui sont proposées pour répondre aux difficultés rencontrées par les jeunes face au logement. « L'objectif de l'étude est d'apporter des propositions et de les soumettre au débat, souligne Chloé Le Bail. La Région n'est pas le seul acteur en matière de politique du logement, et chaque territoire rencontre des difficultés spécifiques. L'ensemble des collectivités locales devra donc participer à la réflexion. Mais une chose est sûre : même si le logement n'est pas une compétence obligatoire du Conseil régional, celui des jeunes fait partie de nos priorités. C'est un véritable choix politique ! ».

 

Lire également :

Extension de la Caution Locative Étudiante : une bonne nouvelle pour l'autonomie des étudiants

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Les élus @pspaysdelaloire appellent à battre l'extrême droite en votant pour @EmmanuelMacron ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… #Presidentielle2017
JpLeScornet

Retweeté

CharrierJc
CharrierJc Pour faire barrage au FN, B.Retailleau doit appeler à voter E.Macron ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… via @pspaysdelaloire

Retweeté