"C'est pas tous les jours qu'on nous demande notre avis!"

« C'est pas tous les jours qu'on nous demande de donner notre avis ! ». « On est pas là pour faire joli ! ».

Les 75 nouveaux Conseillers régionaux Jeunes sont motivés, c'est certain ! Et pour cause : voilà six années que leurs ainés les font participer aux politiques publiques qui les concernent directement. Santé, mobilité, communication, discriminations, logements,... des sujets variés sur lesquels les jeunes ont des idées très précises !

« Nous devons redonner la parole aux jeunes »

Lors de cette journée organisée à l'Hôtel de Région, les jeunes élus ont pu se retrouver le mercredi 29 février pour commencer leur travail de Conseillers régionaux jeunes. L'occasion pour Chloé Le Bail, Vice-président en charge de la jeunesse et de l'éducation populaire, de rappeler le sens de la participation des jeunes dans l'action publique. Bien loin qu'un simple slogan d'affichage, le Conseil régional entend bien « redonner la parole aux jeunes ». Selon l'élue, il y a un « certain rejet de la classe politique qui se traduit par une abstention forte ». À travers cette initiative, les jeunes entendent bien combattre l'idée que « les jeunes ne s'intéressent à rien ». La preuve puisqu'un groupe de 75 jeunes s'est constitué : parfois ils sont investis dans le milieu associatif, d'autres fois ils débutent, mais en tout cas, ils sont motivés, et des idées, ils en ont !

« Faire des propositions à la fin de l'année 2012 »

Le parcours du CRJ arrive désormais à sa troisième phase. Après avoir organisé 47 rencontres de proximité sur le territoire régional, les jeunes ont pu s'exprimer dans des forums départementaux. Le forum régional du 29 février lance des groupes de travail permettant des échanges réguliers. Le Président Jacques Auxiette l'a précisé : « je souhaite que les jeunes remettent leurs propositions avant la fin de l'année ». Leurs ainés leur laissent donc la possibilité de réfléchir à des sujets concrets comme le Pass prévention-contravention ou le Pass culture et sports.

Des idées plein la tête !

En une journée, ils ont déjà inventé leurs politiques publiques ! Le logement, par exemple, est l'une de leur préoccupation principale. Ils proposent la création d'un guide pour tout savoir sur le logement, de la caution au loyer en passant par le déménagement. Ils proposent aussi une aide au financement des contrats (E.D.F,...), certains d'entre eux estimant que « qu'il est difficile de toujours dépendre de ses parents ». Pour la santé, ils veulent la mise en place d'un chéquier avec trois visites chez un spécialiste. Ils apportent également des solutions pour le problème de la mobilité à travers la mise en ligne d'un site de covoiturage pour favoriser les déplacements en zone rurale... Il ne reste plus qu'à étudier la faisabilité de ces mesures avant de les proposer aux élus mais d'ores et déjà, qu'ils se rassurent, la relève est assurée !

Lire aussi :
Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Manifestation anti-éolien #Vendée : nous soutenons le développement des éoliennes ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… @ericthouzeau @ebouchaud
ericthouzeau
ericthouzeau Développer l'éolien et toutes les énergies renouvelables ericthouzeau.eu/developper-leo…

Retweeté

clergeau
clergeau Salon @lavalvirtual s'exporte en #Chine #Qingdao. Beau travail collectif...que la Région abandonne ouest-france.fr/high-tech/lava… @JacquesAuxiette

Retweeté