Christophe Clergeau : « Les biothérapies, une filière d'avenir pour la région »

On vous avait parlé du pôle de compétitivité EMC² pour la filière mécanique-matériaux, de Végépolys pour la filière du végétal, et même de l'ancien Pôle Génie Civil et éco-construction ; mais jamais on ne vous avait évoqué l'existence d'Atlanpole Biotherapies. Pourtant, ce pôle d'excellence en devenir dispose d'atouts importants qui contribuent au dynamisme économique de la région. C'est le message que sont venus faire passer le 1er Vice-président du Conseil régional, Christophe Clergeau et le 1er adjoint au Maire de Nantes, Patrick Rimbert.

Atlanpole biotherapies est le nom du pôle de compétitivité international de la santé, spécialisé, comme son nom l'indique, dans les biothérapies. Les 170 acteurs qui adhèrent à ce groupement, développent des procédés novateurs dans le domaine médical de l'immunobiothérapie, des radiopharmaceutiques, de la médecine régénératrice et des technologies innovantes en santé. En d'autres termes, il s'agit d'inventer des méthodes permettant de s'attaquer au coeur des pathologies et soigner des cancers et autres allergies.

« In-cell-art » est une des entreprises adhérentes, constituée de chercheurs spécialisés dans le transport...de molécules dans les cellules ! Un principe actif pour s'attaquer aux pathologies. Quant à « Clean Cells », elle propose de mesurer l'efficacité des biomédicaments (anticorps) pour mieux détruire les cellules cancéreuses. Tout un programme donc, possible qu'avec le soutien des collectivités et notamment celui du Conseil régional.

Pour Christophe Clergeau, « ce qui se passe actuellement est une étape importante dans le développement de la santé et les biotechnologies dans notre région ». En effet depuis 2010, plusieurs projets collaboratifs (dont ceux présentés ci-dessus) ont bénéficié du Fonds Unique Interministériel, soit 8 millions d'euros. Le Conseil régional soutient ces projets à hauteur de 2 millions d'euros. « Avoir trois projets de cette dimension est le signe d'un dynamisme qui aura des répercutions aussi bien dans le développement de la recherche que dans la perspective économique » souligne l'élu régional, et d'ajouter : « ce constat nous pousse à aider les entreprises à grandir pour leur permettre de franchir les étapes vers l'acquisition de nouveaux marchés ». C'est d'ailleurs la logique de la politique régionale : accompagner toute la chaîne de valeur, renforcer l'excellence et viser le rayonnement international pour attirer en région de nouveaux chercheurs et entreprises. « C'est comme cela que nous arriverons à développer la renommée de notre région tout en facilitant la création de milliers d'emplois » conclut Christophe Clergeau.

Le saviez-vous ?

- L'Etat a récemment labellisé deux laboratoires d'excellence (LABEX), dans le cadre des « Investissements d'avenir » : IRON et IGO, mais aussi un IHU « prometteur » et l'équipe d'excellence (équipex) Arronax.

- Il existe, à Nantes, un Institut de Recherche Thérapeutique (IRT) en plein coeur du CHU de Nantes. Celui-ci permet de maintenir, sur un même site, les activités de recherche, d'enseignement et de soins. 4,47 millions d'euros ont été investis par le Conseil régional.

- Le Conseil régional finance à hauteur de 8,5 millions d'euros l'IRT Campus qui permettra d'accueillir sur l'Île de Nantes de nouvelles équipes de recherche en particulier, pour les biotechnologies. L'IRT 2 devrait voir le jour en 2015 pour accueillir la recherche en infectiologie et en institut du squelette. Le financement régional, pour cette opération, est de 20 millions d'euros.

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

ebouchaud
ebouchaud #DirectPDL majorité régionale peu ouverte à un travail majo opposition plus collectif et serein #riennechange

Retweeté

ebouchaud
ebouchaud #DirectPDL @clergeau demande nvelle organisation de commissions pour un travail plus collectif et constructif refus de @BrunoRetailleau

Retweeté