Dominique Tremblay a inauguré la station expérimentale du GEVES à La Pouèze (49)

 

Voilà des années que les professionnels de la filière du végétal attendaient l'ouverture officielle du GEVES (Groupe d'étude et de contrôle des Variétés Et des Semences) et de sa station expérimentale située à l'Anjouère, à La Pouèze, entre Angers et Segré. Et à y voir les centaines de personnes qui étaient réunies sous un chapiteau installé pour l'occasion, c'est dire que l'événement était attendu ! Le Conseil régional des Pays de la Loire n'était pas en reste. Dominique Tremblay, Conseiller régional en charge de l'agriculture et de l'alimentation était présent pour évoquer le financement de 3,6 millions d'euros (sur un total de 26 millions d'euros) aux côtés des Sénateurs Daniel Raoul (Vice-président d'Angers Loire Métropole), Christophe Béchu (Président du Conseil général de Maine-et-Loire) et du Député d'opposition Marc Laffineur.

 

À l'arrivée dans l'ancien domaine agricole de l'Anjouère à La Pouèze, on y découvre un mélange d'architectures diverses : un château XIXe et ses dépendances côtoient un bâtiment moderne qui abrite une station d'expérimentation. La délégation d'élus découvre sur le domaine un projet qui allie valorisation patrimoniale du site, modernité et respect du cadre paysager. La nouvelle unité expérimentale du GEVES est alors inaugurée : c'est dans ce lieu que des dizaines de chercheurs étudient la qualité des semences et les nouvelles variétés végétales.

Cette installation résulte d'un projet de relocalisation en Anjou et ne doit rien au hasard. Les Pays de la Loire est la première région horticole de France. Avec le pôle de compétitivité à vocation mondiale Végépolys, le futur Institut du Végétal, le Laboratoire de la Santé des Végétaux, l'Institut de Recherche en Horticulture et Semences, le récent plan de sauvetage des rosiéristes et maintenant le GEVES, ce sont des centaines d'emplois qui ont été créés et qui renforcent le dynamisme du territoire en matière de recherche, de formation et de développement économique. Le Conseil régional joue un rôle fondamental dans le soutien à cette filière notamment dans sa politique de recherche. Cette année, ce sont 45 millions d'euros qui vont être alloués aux différentes structures de recherche, soit un doublement depuis 2007.

Le végétal en Pays de la Loire, c'est toute une histoire. Nul doute qu'elle continuera avec les deux Ministres en charge de l'agriculture et de l'agroalimentaire, Stéphane Le Foll et Guillaume Garot, tous deux Ligériens, qui sauront probablement se rappeler au bon souvenir de l'Anjou.

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire #STX : nous saluons la décision de nationaliser les Chantiers. Trouvons désormais une solution durable ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de…
clergeau
clergeau C'est une bonne décision ! Trouvons maintenant une solution durable pour les chantiers de Saint-Nazaire #STXtwitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

ViolaineLucas
ViolaineLucas #STX Nous ne devons pas prendre le risque de céder à d'autres notre savoir-faire. Pas d'accord 50/50 Fr/Italie.… twitter.com/i/web/status/8…

Retweeté