Sophie Saramito : « La Loire à Vélo doit donner une notoriété internationale à cette Loire qui nous fait rêver »

Depuis 1996, les élus travaillent sur la belle idée de « La Loire à Vélo », les élus se sont retrouvés à Saint-Brévin-les-Pins pour l'inauguration du dernier tronçon. C'est l'aboutissement d'un projet touristique qui allie développement durable, découvertes touristiques et patrimoniales et économie de proximité. Pour l'occasion, Sophie Saramito, Vice-présidente du Conseil régional en charge du Tourisme et Présidente du Comité Régional du Tourisme, a fait le déplacement et « testé » une partie du parcours.

Plus de 800 kms séparent Cuffy dans le Cher de Saint-Brévin-Les-Pins en Loire-Atlantique. Une distance importante mais qui parait si peu tant les charmes de la Loire rendent la balade agréable. Pour Sophie Saramito, « à travers ce parcours, c'est le Val de Loire qui rayonne tout le long ». Il est vrai qu'avec ses 280 kms d'itinéraires inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, il y a de quoi jalouser la démarche partenariale des deux Régions, Pays de la Loire et Centre. « Avec ce parcours, nous avons souhaité donner une nouvelle dimension au dernier fleuve sauvage d'Europe » ajoute-t-elle, « il y a autour des berges et aux abords des villes et villages qu'il traverse, une richesse patrimoniale exceptionnelle ». Un patrimoine naturel protégé, historique, culturel qu'il faut valoriser au même titre que ces joyaux caractérisant le Val de Loire : châteaux de la Loire, vignobles, troglodytes...

Une démarche que la Conseillère régionale juge « d'excellence », tant de nombreux partenaires ont prêté main-forte à la réalisation du parcours. Outre les deux Régions citées, les départements, les communes et communautés de communes ont participé au financement. « Près de 50 millions d'euros ont été investis » ajoute Sophie Saramito pour qui « le retour sur investissement sera rapide, compte-tenu des répercutions directes et indirectes que cela aura sur le tourisme ». En 2011, elles sont estimées à 15,8 millions d'euros car avec 780 000 cyclistes pour cette même année, ce sont autant de personnes qui fréquentent les restaurants, hébergements et activités de loisirs qui balisent les lieux. « Les professionnels se sont engagés pour permettre la création d'une économie forte autour de « La Loire à Vélo » et de proposer une offre de services » confie-t-elle, « c'est comme cela que nous donnerons une notoriété internationale à cette Loire qui nous fait rêver » conclut Sophie Saramito.

Lire aussi :

- "Embarquez pour une balade onirique au fil du fleuve"

- "Lancement du premier Guide Vert Michelin consacré aux Pays de la Loire"

- "4e rencontre annuelle des caves touristiques du Vignoble de Loire : intervention de Sophie Saramito"

- "Sylvia Pinel et Atout France promeuvent le cyclotourisme en France"

En savoir plus :

- Le service « train + Loire à Vélo »

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

ebouchaud
ebouchaud #DirectPDL majorité régionale peu ouverte à un travail majo opposition plus collectif et serein #riennechange

Retweeté

ebouchaud
ebouchaud #DirectPDL @clergeau demande nvelle organisation de commissions pour un travail plus collectif et constructif refus de @BrunoRetailleau

Retweeté