La Région décroche et renonce à préparer l’avenir

image1

La majorité régionale a présenté lors de la session son premier compte administratif (bilan comptable des recettes et des dépenses pour 2016). Ce dernier a
permis de mettre en lumière deux éléments importants de la première année de Bruno Retailleau à la tête de la Région :


1) La communication sur la soi-disant gestion catastrophique de l’équipe précédente était une supercherie comme le démontre la continuité sur les résultats financiers
2) Le ralentissement que nous avions dénoncé sur les politiques d’avenir est bien confirmé dès la première année et risque de s’amplifier les années suivantes

Les résultats financiers de l’année 2016 ont été présentés par la majorité régionale comme une amélioration significative des comptes et une véritable rupture avec le passé. Dans les faits, les principaux indicateurs financiers s’inscrivent au contraire dans la continuité des précédentes années (cf. encadré).

encadré région décroche

De plus, la majorité a bénéficié, en 2016, d’un contexte très favorable : des taux d’intérêts très bas, des recettes en hausse (+48M€), et la fin d’un cycle d’investissement sur le ferroviaire (-65M€ par rapport à 2015). L’autosatisfaction de la majorité régionale est donc hors de propos et une conclusion s’impose :  l’équipe Auxiette a laissé une Région en bon état de marche et bien gérée.

L’autre grand enseignement du compte administratif est l’amorce du désinvestissement régional pour les sujets d’avenir qui porte en lui un véritable risque de décrochage des Pays de la Loire. Dès l’année 2016, la Région a baissé de 11M€ ses dépenses sur les sujets développement économique, recherche et innovation. Mais ce sont surtout les crédits votés pour les futurs projets (AP) qui laissent craindre le pire. Ils sont en baisse de 38% sur ce même budget par rapport à 2015 avec des coupes particulièrement drastiques dans le domaine de la recherche (cf. chiffre du jour page 3). Alors que d’autres Régions mettent toutes leurs forces dans la bataille pour attirer les investissements et les talents, la majorité régionale semble renoncer. C’est une grande inquiétude pour l’avenir !

 

Cliquez ici pour lire la lettre d'information 6 dans son intégralité

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire #STX : nous saluons la décision de nationaliser les Chantiers. Trouvons désormais une solution durable ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de…
clergeau
clergeau C'est une bonne décision ! Trouvons maintenant une solution durable pour les chantiers de Saint-Nazaire #STXtwitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

ViolaineLucas
ViolaineLucas #STX Nous ne devons pas prendre le risque de céder à d'autres notre savoir-faire. Pas d'accord 50/50 Fr/Italie.… twitter.com/i/web/status/8…

Retweeté