Plans Santé, Transition énergétique et contrats de territoire - Les positions du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

aides la rnovation refuseLa majorité régionale a proposé trois plans ce matin en séance du Conseil régional. Le groupe socialiste, écologiste, radical et républicain s’est abstenu sur deux d’entre eux (plan santé et plan transition énergétique) en raison de manques importants. Les élus ont également voté contre les contrats de territoire de la nouvelle majorité qui vont dans le mauvais sens et ne sont pas financés pas à la hauteur des ambitions.

« Un plan santé qui ne s’ouvre pas à toutes les formes innovantes de lutte contre la désertification médicale ; un plan transition énergétique qui manque d’ambition, notamment sur l’implication des citoyens ; des contrats de territoire sans cadre et avec moins de moyens… voici ce qui nous a amené ce matin à nous abstenir sur les deux premiers plans, malgré des points positifs, et voter contre le dernier » explique Christophe Clergeau.

Transition énergétique : la Région doit faire plus pour mobiliser les citoyens !

« Notre groupe a fait, dès le début du mois d’octobre, 20 propositions précises pour un plan de transition énergétique en Pays de la Loire. Nous nous réjouissons de la reprise d’un bon nombre de ces propositions par la majorité régionale. Néanmoins, trop de manques demeurent : sur l’ambition budgétaire, sur la prise en compte des citoyens, sur la sensibilisation ou encore sur l’adaptation au changement climatique » Explique Emmanuelle Bouchaud, Conseillère régionale.

Le groupe socialiste, écologiste, radical et républicain a proposé 4 amendements : sur les aides à la rénovation énergétique des bâtiments, sur la mise en place d’un livret d’épargne pour financer les projets locaux de transition énergétique, sur la commande publique et sur la priorité accordée aux projets citoyens. Tous ont été refusés à l’exception de celui sur les projets citoyens. Compte tenu des manques identifiés, notre groupe s’est abstenu sur cette feuille de route.

 

Santé : le Région doit s’ouvrir à toutes les solutions contre la désertification médicale

« Nous partageons la volonté d’agir contre la désertification médicale. Nombre des mesures proposées vont dans le bon sens et s’inscrivent d’ailleurs dans la continuité de ce qui a été engagé dans le mandat précédent. Néanmoins, la Région refuse à travers ce plan de s’ouvrir à toutes les solutions innovantes telles que les partenariats entre médecins libéraux et centres hospitaliers, Ephad ou mutuelles mais aussi la médecine salariée mise à l’écart par principe. Toutes les solutions doivent être envisagées pour répondre à la détresse de certains de nos concitoyens qui se retrouvent sans solution » explique Eric Thouzeau, Conseiller régional.

Les élus du groupe ont déposé plusieurs amendements, notamment pour rompre avec cette vision unilatérale de la santé et de la médecine. Ils ont par ailleurs proposé de réintroduire les actions de prévention/contraception dans le plan. Tous les amendements ont été refusés. Les élus du groupe se sont donc logiquement abstenus.

 

Nouveaux contrats de territoire : le retour du guichet régional… et la baisse des moyens pour la ruralité  

« Dans le droit fil du pacte pour la ruralité, les nouveaux contrats de territoire rétablissent la logique de guichet : exit la vision stratégique du développement du territoire, exit les grandes priorités, exit la démocratie participative avec la fin du soutien aux Conseils de développement. Comme nous l’attendions, les moyens ne sont pas à la hauteur des ambitions : la majorité prévoit 200M€ pour les 4 prochaines années alors que 258M€ avaient été affectés lors des 4 dernières années du mandat de Jacques Auxiette. Derrière les déclarations, la Région fait moins pour les territoires ruraux » constate Dominique Amiard, Conseiller régional.

Les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain ont déposé plusieurs amendements tous refusés. Ils ont voté contre ce plan.

Partager

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

clergeau
clergeau #STX : il faut un pilier territorial qui associe aussi les citoyens des #PaysdelaLoire ps-paysdelaloire.fr/communiques-de…twitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

clergeau
clergeau .@rbrancour le dit lui-même dans @OuestFrance : on vend des trains pour financer les routes #ToutEstDittwitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire @rbrancour ... et pour remplacer les trains quand ils tombent en panne ! 2/2