La Région adopte une stratégie européenne qui oublie le projet européen !

europeLors de la session budgétaire des 20 et 21, la majorité régionale a présenté sa stratégie européenne. Nous partageons globalement les orientations de cette stratégie européenne, mais il est incompréhensible qu’elle fasse l’impasse sur le projet européen en tant que tel et sur les actions de sensibilisation à l’Europe en région.

Nous soutenons les actions proposées en matière de lobbying et d’aide au montage de projets européens. Elles s’inscrivent dans la continuité. Mais l’Europe ne peut pas être considérée uniquement comme un guichet. La Région doit revendiquer son engagement européen et rester à la pointe du combat pour l’Europe !

Pas de valorisation des Maisons de l’Europe, ni des associations telles que Graine d’Europe ou Euradionantes, aucune mention de l’accompagnement dans les lycées – notamment par les animateurs Europe –, baisse des aides à la mobilité européenne… ces choix ne sont pas acceptables à l’heure où l’Europe est traversée par les replis.

Par conséquent, notre groupe s’est abstenu sur cette stratégie régionale. 

Christophe CLERGEAU et Ina SY
Conseillers régionaux des Pays de la Loire
Groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

Centrale thermique de Cordemais : la droite refuse de voter un amendement pour soutenir l’expérimentation de conversion biomasse

cordemaisDepuis plusieurs semaines, le groupe socialiste, écologiste, radical et républicain s’est prononcé en faveur de l’expérimentation sur la conversion biomasse de la centrale thermique de Cordemais. À l’occasion de la session du Conseil régional du 20 octobre, nous avons déposé un amendement budgétaire pour permettre à la Région d’engager 100 000 euros pour soutenir la démarche de la direction de la centrale et des salariés.

Nous regrettons le refus de la majorité d’engager des crédits pour soutenir ce projet et aller au bout de l’expérimentation, malgré l’urgence de la situation qui nécessite des décisions immédiates. La droite régionale donne un bien mauvais signal aux salariés, à l’emploi local et à la transition énergétique.

Violaine Lucas Conseillère régionale

Le Grand Bazar régional !

le grand bazarEn seulement neuf mois, la majorité a réussi l’exploit de créer un Grand Bazar régional. C’est le Grand Bazar régional car le Président de la Région n’est pas là alors que tout est centralisé sur lui. Les élus, eux-mêmes, ont la tête ailleurs, sans doute davantage tournés vers les élections législatives. Les acteurs ne savent plus qui contacter. Pendant ce temps, les mois passent et rien ne se passe :

  • Bruno Retailleau centralise tout et est absent des Pays de la Loire. Les élus n’ont pas de délégations de signatures. Ils n’obtiennent pas de réponses à leurs questions, ni de décisions. Cela entraine une paralysie inquiétante pour l’action régionale.
  • Les élus majoritaires ne s’intéressent pas à la Région et sont davantage préoccupés par les échéances électorales qui arrivent, Bruno Retailleau en tête. 9 conseillers régionaux sont candidats aux législatives pour le moment !
  • Nous constatons de nombreux départs dans l’administration : certains agents s’en vont car ils ne s’y retrouvent plus. Il y a une importante démobilisation. L’administration a perdu beaucoup de compétences en peu de temps !

Lire la suite : Le Grand Bazar régional !

Perspectives financières de la Région : le scénario catastrophe de la majorité fait flop

Manuel Valls au Congrès de l'ARF 2016

Pendant des mois, Bruno Retailleau nous a raconté une histoire et entretenu une fiction sur les finances régionales. Il est aujourd’hui rattrapé par la réalité, notamment suite aux annonces du Gouvernement qui redonnent de l’air aux Régions. L’heure n’est pas à la purge mais au débat sur les priorités régionales.

Les annonces du Gouvernement ont radicalement changé la donne pour les Régions

Le Premier Ministre a annoncé fin septembre le remplacement de la dotation globale de fonctionnement par une part de la TVA. Il s’agit d’une véritable révolution pour les Régions qui bénéficieront d’une ressource en augmentation constante au lieu d’être soumises aux baisses de dotations de l’Etat. A cela s’ajoutent d’autres recettes nouvelles liées aux transferts de compétence, telles que le doublement de la CVAE. Au global, les perspectives financières de notre Région sont donc radicalement modifiées :

Lire la suite : Perspectives financières de la Région : le scénario catastrophe de la majorité fait flop

Formation des sportifs de haut niveau : les coupes discrètes mais bien réelles de la droite régionale

haut niveauLors de la session du Conseil régional des 23 et 24 juin, la droite a adopté de nouveaux règlements pour le soutien aux sportifs de haut niveau : bourses individuelles de formation et plans d’accompagnement pluriannuels.

Les coupes dans les bourses de formation
La droite a affiché son souhait de simplifier les bourses de formation pour les sportifs de haut niveau par la mise en place de forfaits. Intention louable… sauf quand cela conduit à la baisse des bourses pour de nombreux sportifs ! Pour Denis La Mache, Conseiller régional, « Simplification ne doit pas signifier appauvrissement. Le recours au principe du forfait a une vertu majeure : il est beaucoup plus simple pour tous mais lorsqu’il se couple avec un abaissement des plafonds de remboursement, il se transforme en redoutable outils d’iniquité territoriale ».

Lire la suite : Formation des sportifs de haut niveau : les coupes discrètes mais bien réelles de la droite...

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

clergeau
clergeau #STX : il faut un pilier territorial qui associe aussi les citoyens des #PaysdelaLoire ps-paysdelaloire.fr/communiques-de…twitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

clergeau
clergeau .@rbrancour le dit lui-même dans @OuestFrance : on vend des trains pour financer les routes #ToutEstDittwitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire @rbrancour ... et pour remplacer les trains quand ils tombent en panne ! 2/2