Session budgétaire : Voeu en faveur d'Alep rejeté !

Les groupes SERR et EELV ont proposé hier en session budgétaire un vœu en faveur d'Alep, demandant un cessez-le-feu effectif, ainsi que des moyens pour venir en aide aux survivants. Un vœu rejeté par la majorité, qui a estimé que ce n'était pas le rôle de la Région. Un exemple de plus, s’il en fallait encore, de nos différences de valeurs : nous devons tous, à notre niveau, nous élever contre ces crimes de guerre !

Retrouvez le texte proposé hier en session

Lire la suite : Session budgétaire : Voeu en faveur d'Alep rejeté !

Budget 2017 : le Pack 15-30 dépecé - 5 M€ en moins pour les jeunes et leurs familles !

Pack 15 30Pour son budget 2017, Bruno Retailleau a décidé de faire des économies sur les jeunes et leurs familles. La majorité a en effet voté hier soir en séance budgétaire un véritable dépeçage du Pack 15-30 : suspension du pass Culture-Sport, suppression du pass complémentaire santé, suppression du pass première installation, suppression du dispositif Ordipass !


« Ces dispositifs représentaient 5 millions d’euros de pouvoir d’achat pour les jeunes et leurs familles. Il est incompréhensible que la majorité décide de les remettre en cause au moment même où elle ajoute de l’argent sur d’autres lignes telles que le patrimoine » fait remarquer Jean-Pierre Le Scornet, Conseiller régional.

Lire la suite : Budget 2017 : le Pack 15-30 dépecé - 5 M€ en moins pour les jeunes et leurs familles !

Budget 2017 : la Région change de cap et tourne le dos à l'avenir !

Jour pour jour, cela fait un an que Bruno Retailleau préside la Région des Pays de la Loire. Un an après, le constat est clair : la Région change brutalement de cap et tourne le dos à l’avenir ! Les principales victimes de ce budget de rupture sont les entreprises, les chômeurs et les jeunes. Mercredi, jeudi et vendredi, nous présenterons des contre-propositions pour réorienter 10% du budget d’investissement et dessiner les contours d’une autre politique.

Retrouvez notre analyse dans le dossier de presse à télécharger ici :

  • Un changement de cap qui se traduit par des choix clairs et assumés
  • Economie et recherche : le coup d’arrêt confirmé
  • Les coupes sombres dans la formation des demandeurs d’emploi
  • L’abandon de l’ambition éducative et du soutien à la jeunesse
  • Une trajectoire financière intenable
  • Le grand bazar se poursuit : Bruno Retailleau à Paris, le bazar à Nantes !

La droite ouvre la porte à la remise en cause du Parc Naturel Régional de l’Estuaire

vue du pontEn séance plénière du Conseil régional des Pays de la Loire, la majorité a proposé un vœu qui s'opposait à une Réserve Naturelle Nationale sur l'estuaire de la Loire mais qui, en même temps, fragilisait le projet de Parc Naturel Régional, malgré le consensus existant autour de ce projet. Les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain ont donc dû voter contre ce vœu qui ouvre la voie à un renoncement à tout projet de développement durable sur l'estuaire de la Loire et le lac de Grand-Lieu.

« Nous confirmons aujourd'hui à nouveau notre opposition à tout projet de Réserve Nationale imposée par l'État. Cela ferait fi de tout le travail effectué dans le dernier mandat pour mettre au point un projet de protection et de développement économique de l’estuaire de la Loire » a déclaré en séance Eric Thouzeau, Conseiller régional. Il ajoute : « nous continuerons à mener le combat pour un Parc Naturel Régional Loire – Grand-Lieu ».

Accueil des migrants : un vote humaniste rejeté par la droite

Jeudi 20 octobre 2016, le groupe « écologiste et citoyen » et le groupe  « Socialiste, écologiste, radical et républicain » ont formulé un vœu afin que le Conseil régional prenne toute sa part et réponde aux demandes des communes pour les accompagner dans l’accueil des migrants, qu’ils fuient la guerre, les conséquences des changements climatiques, les persécutions et les exactions. Ce vœu a été rejeté par la majorité régionale, ignorant ainsi l’urgence de la situation et les valeurs de solidarité de notre République.

Pour Thierry VIOLLAND, Conseiller régional : «De nombreuses collectivités et associations de citoyens sont déjà mobilisées et agissent concrètement sur le terrain, au quotidien. Nous avons besoin de cette mobilisation, d’une mobilisation à la hauteur de ce qu’est notre Région avec ses valeurs d’ouverture et de tolérance ». Les communes, enseignants, travailleurs sociaux, les équipes de sécurité ont besoin de soutien pour faire face à cette situation.  Le vœu humaniste formulé était un appel pour que les élus régionaux, quelle que soit leur sensibilité politique, puissent échanger et prendre part dans la résolution de cette situation humainement insupportable. Pour Franck NICOLON, coprésident du groupe Ecologiste : « Nous, élus régionaux, sommes face à deux choix : soit tourner la tête pour ne pas voir en face cette situation, voire exclure encore plus ces jeunes soit agir. Oui, dans notre région, nous pouvons protéger, scolariser et former les mineurs isolés étrangers survivant  aujourd’hui dans des squats de notre région. Mais ce vœu rejeté montre que la majorité est encombrée avec cette question. Nous en appelons à l’esprit de solidarité et d’humanité des élus régionaux de la majorité, au-delà des sensibilités politiques». 

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire #STX : nous saluons la décision de nationaliser les Chantiers. Trouvons désormais une solution durable ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de…
clergeau
clergeau C'est une bonne décision ! Trouvons maintenant une solution durable pour les chantiers de Saint-Nazaire #STXtwitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

ViolaineLucas
ViolaineLucas #STX Nous ne devons pas prendre le risque de céder à d'autres notre savoir-faire. Pas d'accord 50/50 Fr/Italie.… twitter.com/i/web/status/8…

Retweeté