Lettre d'information n°2 : Au Conseil régional, une opposition utile !

Oui l’opposition peut imposer sa marque au Conseil Régional !
Etre dans l’opposition n’est pas facile tous les jours : le nier serait mentir ! Mais il y a certains jours où on se sent réellement utiles. Même dans l’opposition nous pouvons donner le « la » et faire progresser le débat autour de nos idées. C’est ce qui s’est passé lors de la deuxième journée de la session des 23 et 24 juin.
Après le coup de massue du Brexit, Bruno Retailleau a souhaité un échange à chaud sur le vote britannique dès l’ouverture de la session. Comme les Républicains, il a défendu la construction européenne à reculons. Heureusement qu’avec les centristes et les écologistes, nous étions mobilisés pour défendre les valeurs de l’Europe et le sens de son projet collectif. L’Europe doit changer mais l’Europe doit continuer !

La suite des débats a porté sur l’économie et l’industrie. Avec nos amis écologistes, nous avons profondément enrichi le vœu sur le Grand Port Maritime qui, à l’origine, se limitait à demander plus de pouvoir pour la Région. Ce vœu est devenu, grâce à nos apports, une vraie stratégie pour un port ambitieux au service de son territoire et des énergies renouvelables.

Concernant l’avenir du chantier de Saint-Nazaire, il aura fallu l’amendement de notre groupe pour que la majorité bouge et accepte de voter un vœu qui valide le principe d’une entrée possible de la Région au capital du chantier pour défendre l’emploi, les compétences et le centre de décision à Saint-Nazaire.

Enfin, nous avons proposé un vœu pour soutenir la révision de la directive sur les travailleurs détachés et faire reconnaître le principe « à travail égal salaire égal ». Gêné aux entournures sur ce sujet dont il cherche à faire son fonds de commerce, le FN n’a pas eu le courage de voter le vœu de soutien à la Commission européenne pour la pousser à maintenir son texte et le faire adopter le plus vite possible malgré l’opposition de 11 pays. Tous les autres groupes l’ont voté et j’en suis très heureux, la mobilisation continue !

Vous le voyez, notre groupe poursuit inlassablement son travail utile dans l’hémicycle !

Christophe Clergeau
Président du groupe

Télécharger la première lettre d'information

Partager

Retrouvez-nous sur facebook :