Inauguration de la Réserve Naturelle Régionale de la Pointe Saint-Gildas à Préfailles

La biodiversité est un enjeu fort en Pays de la Loire, et le Conseil régional a d’ailleurs établi un plan d’action concret pour agir efficacement pour sa protection, que ce soit pour répertorier ses richesses, les préserver ou les valoriser.

Ce plan est articulé autour de 4 axes de connaissance de la biodiversité, de gestion, de partage de l’information et d’engagements concrets de l’institution régionale. Pour valoriser les atouts naturels d’un territoire, préserver les espèces rares de la faune et de la flore, en faciliter la compréhension et la découverte par les visiteurs, le Conseil régional est ainsi responsable de la labellisation de Réserves Naturelles Régionales.

C’est en concertation avec les collectivités et acteurs locaux – méthode chère à Jacques Auxiette et aux élu-e-s de la majorité – que le processus s’est déroulé pour créer le 19e espace labellisé Réserve Naturelle Régionale en région Pays de la Loire, pour un total de 2 500 ha de nature protégée. Jeudi matin, Jacques Auxiette et Éric Thouzeau se sont rendus sur la pointe Saint-Gildas, à Préfailles (44), pour participer à l’inauguration de cette nouvelle Réserve Naturelle Régionale de 11.5 hectares qui abrite 7 plantes protégées ou inscrites sur la liste des espèces menacées, 72 espèces d’insectes et 71 espèces d’oiseaux.

Alors, quelle est la vocation de cette espace naturel ? Dans les Parcs Naturels Régionaux, les activités humaines, économiques et industrielles ont vocation à se développer en respectant la biodiversité exceptionnelle du territoire. Dans les Réserves, la nature reprend ses droits. La pointe Saint-Gildas fait partie de ce trait de littoral très abîmé par le fioul provenant du naufrage de l’Erika en 1999… et paradoxalement, abîmé aussi par l’urgence des opérations de nettoyage, d’aménagement et de restauration : piétinements, stockage des matériaux sur une flore déjà très fragilisée, mais également nouveaux tracés de sentiers, morcelant parfois des habitats comme la pelouse à Isoète épineux, une plante protégée à l’échelle nationale.

Aujourd’hui, la Pointe Saint-Gildas va donc pouvoir bénéficier de l’union des forces de la commune de Préfailles, de la Communauté de communes de Pornic, du Département de Loire-Atlantique, et bien évidemment de la Région des Pays de la Loire, afin de mettre en œuvre un programme de protection  à la hauteur de la diversité et de la rareté de la faune et de la flore qui la composent. La valorisation du site, la gestion des nombreux visiteurs, et l’éducation à l’environnement, sont au cœur de l’aide régionale de 91 927 € pour la période 2014-2016. Dès aujourd’hui, nous préparons l’avenir de notre territoire et le cadre de vie des Ligérien-ne-s de demain.

 

 

Lire également :

Vers un PNR Loire Estuaire

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

clergeau
clergeau Salon @lavalvirtual s'exporte en #Chine #Qingdao. Beau travail collectif...que la Région abandonne ouest-france.fr/high-tech/lava… @JacquesAuxiette

Retweeté

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Pour en savoir plus sur l'invité, découvrez le #labofilloniste ! @BrunoRetailleau #LEmissionPolitique 👉… twitter.com/i/web/status/8…
pspaysdelaloire
pspaysdelaloire 📖 Le saviez-vous ? @BrunoRetailleau a lu notre cahier n°2 de la série Laboratoire filloniste. Et vous ?! 👉… twitter.com/i/web/status/8…