À la rencontre des SCOP

 

Une semaine après sa rencontre avec le Ministre de l'économie Sociale et Solidaire Benoît Hamon, la Conseillère régionale Fabienne Renaud est intervenue lors d'une rencontre organisée à « Jardin Déccor » à Gétigné. Aux côtés de Bernard Deniaud, Vice-président du Conseil général et d'Alain Durand, Président de l'Union régionale des SCOP de l'Ouest, elle est revenue sur l'importance du soutien des élus locaux aux formes d'entrepreneuriats coopératifs, et en particulier du Conseil régional.

C'est sur la route qui mène à Gétigné, juste à côté du futur lycée, que le magasin « Jardin décor » est installé. 30 ans après sa création, cette jardinerie-paysagiste  réalise un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros avec 32 salariés. Une progression importante qui en fait l'un des exemples emblématiques de SCOP en Pays de la Loire.

 

L'originalité d'un tel statut coopératif est de permettre aux salariés de participer à la vie de la société. « En impliquant directement les salariés dans les décisions de l'entreprise, ce statut permet de mieux résister aux effets de la crise et de préserver des emplois » indique Fabienne Renaud.

En Pays de la Loire, l'Économie Sociale et Solidaire représente 14 % des emplois (autant que l'agriculture), soit 145 000 emplois dont 7 970 salariés dans les seules SCOP. C'est dire l'importance pour les élus de valoriser ces initiatives. « On sait que la première année de la création est toujours difficile pour obtenir des fonds propres » explique la Conseillère régionale. « C'est pourquoi nous avons souhaité créer le dispositif « Capital SCOP » pour aider les salariés à créer ou à reprendre une SCOP selon le principe du « 1 € investi, 1 € financé » dans la limite de 5 000 € ». Au total, ce sont 130 000 € par an qui sont mobilisés pour l'ESS par le Conseil régional.

Cette politique de soutien est suivie de près par le Ministre Benoît Hamon, qui a d'ailleurs invité Fabienne Renaud à Bercy. Parmi ses priorités, il défend un nouveau modèle de coopérative pour faciliter les reprises d'entreprises en difficulté. Une loi-cadre sera présentée au premier semestre 2013 pour donner corps à une véritable politique nationale en direction de l'Économie Sociale et Solidaire.

En savoir plus :

Voir le programme du « mois de l'Économie Sociale et solidaire

Lire l'article « Les SCOP, un modèle qui nous ressemble »

 

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :