Session du Conseil régional : « une opposition de gauche vigilante, qui propose et construit pour l’avenir des Pays de la Loire »

À l’occasion de la préparation de la séance d’installation, plusieurs élu-e-s étaient réunis autour de Christophe Clergeau pour évoquer cette deuxième session du mandat.
Christophe Clergeau a expliqué comment le groupe souhaitait travailler dans les prochaines années, dans la cohérence de l’action de l’ancienne majorité de Jacques Auxiette, mais également avec toute la vigilance qui sera nécessaire pour défendre les valeurs portées durant la campagne.
Cette vigilance s’observe déjà sur les choix réalisés par Bruno Retailleau dans la constitution des commissions sectorielles : suppression de la commission « solidarités, santé et égalité des chances », pas un mot sur la jeunesse,…
« Même si le Président n’est élu que depuis un mois, je me demande si son slogan « Parler vrai, agir vite » ne s’est pas transformé en « Parler vite et agir peu » tant les décisions tardent à venir : certaines structures attendent toujours d’avoir des contacts avec leurs élu-e-s » explique Christophe Clergeau, « nous attendons les signes d’une mobilisation et d’une prise de conscience du fait régional et de l’importance des compétences de notre collectivité, notamment dans le domaine de l’emploi et de la formation professionnelle ».
Par ailleurs, le groupe socialiste, écologiste, radical et républicain, en association avec le groupe « écologiste et citoyen », propose des amendements pour améliorer le règlement intérieur, dans la recherche du consensus et pour permettre une plus grande transparence de l’action des élus régionaux.
Enfin, le 18 décembre dernier, Christophe Clergeau avait indiqué vouloir « une opposition active, exigeante, intransigeante pour mieux faire entendre la voix des Pays de la Loire ». C’est pourquoi nous souhaitons être une opposition constructive et force de proposition. Nous proposerons donc un vœu pour que le Conseil régional acte la mise en débat d’un fonds d’urgence d’aide aux acteurs culturels pour faire face aux éventuelles conséquences des attentats du 13 novembre.

Télécharger le dossier de presse

Télécharger le voeu sur la culture

Emploi : « la Région doit se mobiliser aux côtés du gouvernement »

Christophe Clergeau, président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain du Conseil régional, salue le plan de mobilisation contre le chômage présenté ce matin par François Hollande.

Il demande au Président du Conseil régional de se saisir sans tarder du nouvel objectif de formation de 500 000 chômeurs et de jouer pleinement le jeu d'un partenariat étroit entre la Région, l'Etat, Pôle emploi et les partenaires sociaux. 

De nombreuses mesures présentées ce matin rejoignent les propositions faites précédemment par Christophe Clergeau : 

  • confier aux Régions l'animation du service public de l'emploi : Manuel Valls avait confirmé en novembre l'accord de l'Etat pour que les Pays de la Loire soient la première Région à expérimenter cette possibilité ;
  • former sur mesure pour permettre aux chômeurs d'occuper des emplois de qualité non-pourvus dans l'industrie et les nouveaux métiers ;
  • mobiliser toutes les formes d'alternance en rapprochant notamment lycées professionnels et CFA et en mobilisant aussi bien l'apprentissage que les contrats de professionnalisation. 

« La Région doit se mobiliser sans délais pour l'emploi et la formation » affirme Christophe Clergeau. Il ajoute « je demande à Bruno Retailleau de sortir d'une approche limitée au seul apprentissage, de lancer sans tarder une mobilisation régionale sur tous les leviers de l'emploi et de la formation, et d'associer aussi bien les entreprises que les syndicats à l'élaboration de ce plan d'action. L'opposition régionale est prête à s'impliquer aux côtés du Président nouvellement élu pour élaborer et mettre en œuvre cette stratégie ».

Christophe Clergeau

Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

Conseiller régional

Christophe Clergeau : « Faire entendre toutes les voix des Pays de la Loire dans l’hémicycle »

Lors de la séance d’installation du Conseil régional, Christophe Clergeau, nouveau Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain, est intervenu pour dévoiler la manière dont il compte mener l’opposition dans les prochaines années.


« Pour la première fois depuis 2004, l’assemblée régionale compte un groupe Front National qui va chercher à faire de cette assemblée une tribune pour son projet destructeur pour notre République et pour notre région. Nous combattrons avec vigueur ce projet et cette idéologie » annonce Christophe Clergeau.


Tout au long de ce mandat, l’opposition aura quatre combats à mener :


- Un combat pour l’unité des Pays de la Loire : « Dans ce paysage politique fracturé, émietté, dans cette crise de la démocratie et cette crise de confiance des français dans les institutions, il y aura l’obligation de donner à votre action une assise plus large, en respectant vos oppositions et en dialoguant avec elles, en travaillant main dans la main avec le CESER, et plus largement encore en donnant la parole aux forces vives de cette région. […] Il devra y avoir la recherche, le plus souvent possible, du consensus ».

- Un combat pour la défense du bilan de Jacques Auxiette et de ses équipes

- Un combat pour la reconnaissance pleine et entière du fait régional : « Il ne se limite pas à l’institution et aux territoires. Ce sont les réseaux, les liens de solidarité actifs, le refus du repli départemental. Plus que jamais, nos concitoyens sont en attente d’une présence des élus près d’eux. A la fois pour les accompagner et améliorer leur quotidien, mais aussi pour leur expliquer les perspectives d’avenir, et construire cet avenir avec eux ».

- Un combat pour défendre notre projet : « Projet contre projet, nous défendrons l’avenir de notre région et nous nous battrons pour réussir l’égalité des territoires, l’accès aux services publics et l’alliance des territoires entre Nantes et l’ensemble des territoires ruraux et péri-urbains ainsi que les quartiers populaires ».


Christophe Clergeau s’engage à ce que l’opposition soit active, exigeante et intransigeante pour mieux faire entendre la voix des acteurs des Pays de la Loire. Nous sommes engagés par eux et pour eux. Nous serons leur porte-voix afin qu’ils ne soient pas les oubliés du 13 décembre.


Christophe Clergeau
Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain
Conseiller régional

Pour lire le discours de Christophe Clergeau lors de la séance d'installation, cliquez ici

Christophe Clergeau et Sophie Bringuy travailleront en coordination
« Nous mènerons l’opposition en partenariat étroit avec le groupe écologiste. Nous sommes fiers du bilan qui est celui de la majorité sortante et de Jacques Auxiette. Nous fiers de la campagne que nous avons menée et du projet que nous avons porté ensemble pour les Pays de la Loire. Nous porterons ce bilan et ce projet au cœur des 6 prochaines années, forts des suffrages de près de 546000 citoyens de notre région » déclarent conjointement Christophe Clergeau et Sophie Bringuy.

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire #STX : nous saluons la décision de nationaliser les Chantiers. Trouvons désormais une solution durable ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de…
clergeau
clergeau C'est une bonne décision ! Trouvons maintenant une solution durable pour les chantiers de Saint-Nazaire #STXtwitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

ViolaineLucas
ViolaineLucas #STX Nous ne devons pas prendre le risque de céder à d'autres notre savoir-faire. Pas d'accord 50/50 Fr/Italie.… twitter.com/i/web/status/8…

Retweeté