Aeroport de Notre Dame des Landes : la mobilisation de tous les partisans du « Oui » doit être totale !

Oui aéroportHier, le Premier Ministre, Manuel Valls, a annoncé que le référendum se tiendrait en juin à l’échelle du département de la Loire-Atlantique. Je souscris pleinement à cette annonce qui donne aux habitants de Loire-Atlantique la pleine responsabilité du choix de leur avenir.

J’appelle désormais tous les partisans du « oui » à se mobiliser – quel que soit leur couleur politique -  pour convaincre les électeurs de l’importance de l’aéroport pour le développement économique et pour l’emploi. Ce référendum est un vrai rendez-vous démocratique pour trancher pacifiquement mais définitivement ce débat, chacun doit le prendre au sérieux et s'y investir pleinement, ce sera bien entendu mon cas et celui des élus du groupe que je préside.

Christophe Clergeau
Conseiller régional des Pays de la Loire
Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

 

 

Déviation de Mayenne : quel engagement de la nouvelle majorité du Conseil régional pour la troisième tranche ?

Jean Pierre Le SCORNETAyant été fortement mobilisé sur ce dossier, je suis très heureux d’avoir participé ce lundi à l’inauguration de la deuxième tranche de la déviation de Mayenne et Moulay. Sa mise en service va être vécue comme un véritable soulagement pour les riverains. Elle constitue en outre un nouveau levier de développement pour le territoire.


Je tiens à rappeler que la précédente majorité régionale s’est fortement impliquée sur ce projet en finançant 40% de son coût total. Ce dossier est la démonstration qu’avec Jacques Auxiette, nous avons soutenu fortement le désenclavement routier de la Mayenne, contrairement aux allégations de la droite mayennaise qui a largement caricaturé notre bilan en la matière.

Lire la suite : Déviation de Mayenne : quel engagement de la nouvelle majorité du Conseil régional pour la...

Il n’y a pas de « dette cachée » mais des « intentions cachées » de Bruno Retailleau !

Jacques AuxietteLors de la dernière session du Conseil régional, Bruno Retailleau a porté des accusations sur une soi-disant « dette cachée » laissée par la majorité précédente. Dans une lettre rendue publique aujourd’hui, Jacques Auxiette a tenu à rétablir la vérité.

En effet, la vérité est bien différente : la Région des Pays de la Loire a été bien gérée lors des deux précédents mandats ! Cette gestion est reconnue par l’ensemble des observateurs dont l’agence de notation Standard & Poor’s et la Chambre régionale des Comptes. Ces dix dernières années, la Région a mené une politique sans précédent d’investissement dans l’avenir en maintenant un niveau d’endettement semblable à celui des autres Régions françaises.

Lire la suite : Il n’y a pas de « dette cachée » mais des « intentions cachées » de Bruno Retailleau !

NDDL : Christophe Clergeau se réjouit du revirement de Bruno Retailleau

ouiCe matin, Bruno Retailleau a été élu président du Syndicat Mixte Aéroportuaire (SMA) du Grand Ouest, prenant ainsi la suite de Jacques Auxiette à ce poste. Le communiqué de presse du SMA, publié à l’issue de la réunion, montre qu’il s’est enfin rallié, sous la pression des élus socialistes du territoire, à la défense du double OUI : oui au referendum et oui à l’aéroport. Vendredi dernier, lors de la session du Conseil régional, les élus du groupe socialiste, écologiste radical et républicain l’avaient pressé de s’engager, sans obtenir de réponse.


« Bruno Retailleau accepte d’atterrir et d’abandonner les rivages de la politique nationale pour se concentrer sur l’intérêt du territoire. Je me réjouis de ce revirement, même tardif » déclare Christophe Clergeau. « Alors que la consultation populaire a été actée, il n’était pas tenable de s’enfermer dans l’interpellation du Président de la République et dans l’appel au passage en force comme il le faisait encore hier matin dans les médias nationaux ».

Lire la suite : NDDL : Christophe Clergeau se réjouit du revirement de Bruno Retailleau

Bruno Retailleau ressort le coup de la « dette cachée » pour masquer son manque de cap

HémicycleBruno Retailleau a profité des orientations budgétaires pour faire, comme à son habitude, un coup de communication politique.  Utilisant la grosse ficelle de la « dette cachée », il essaie de masquer son impréparation et de justifier son absence de cap.

Ces méthodes confirment que le nouveau Président des Pays de la Loire n’est toujours pas sorti de la campagne et continue de multiplier les mensonges au sujet de notre Région. Les 485 millions annoncés – dont personne n’a vu le détail – ne sont en rien de la dette cachée. Cette baudruche se dégonflera au fil des semaines quand sera mise à jour la vérité des chiffres.

Bruno Retailleau prétend qu’il y a eu une tromperie. Plutôt que d’utiliser la calomnie, je le mets au défi de saisir la Cour régionale des comptes afin d’avoir une évaluation sincère et indépendante de la situation.

Lire la suite : Bruno Retailleau ressort le coup de la « dette cachée » pour masquer son manque de cap

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Un an après, nos craintes se confirment… #DirectPDL pic.twitter.com/og7kt3IWag
pspaysdelaloire
pspaysdelaloire La Région a coupé récemment ses aides aux permanences du planning familial en milieu rural... #DirectPDL pic.twitter.com/gTYSaoV1WH
pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Le harcèlement scolaire, grand oublié du plan régional de prévention et d’éducation à la santé des jeunes.😡… twitter.com/i/web/status/8…