Actions éducatives : en catimini, Bruno Retailleau supprime la lutte contre les discriminations et la solidarité internationale

La lutte contre les discriminations et la solidarité internationale ont disparu du programme d’actions éducatives dans les lycées et CFA, à la grande surprise des élus d’opposition. Ce nouveau programme a été réalisé pendant l’été, en catimini, et n’a fait l’objet d’aucune concertation malgré les promesses du Président.

« En supprimant ces actions, Bruno Retailleau fait un choix idéologique que nous condamnons. Ce n’est pas la première fois qu’il agit ainsi, les Ligériens doivent prendre conscience qu’il met en œuvre une politique conservatrice », explique Maï Haeffelin, Conseillère régionale.

La lutte contre les discriminations et la solidarité internationale doivent continuer à figurer dans le programme d’actions éducatives. Le rejet de l’autre est une réalité trop présente dans notre société : il faut la combattre et favoriser le vivre-ensemble. La majorité régionale doit revenir sur sa décision dogmatique et permettre aux jeunes Ligériens d’y avoir accès.

40 000 euros en plus pour une manifestation en marge du Vendée Globe, c’est 40 000 euros en moins pour le monde associatif

Vendredi prochain, la majorité régionale va proposer de voter 40 000 euros pour organiser un événement avec 400 bénévoles des Pays de la Loire en marge du Vendée Globe. Pour Denis La Mache, Conseiller régional, « Le Vendée Globe est une manifestation reconnue qui attire des milliers de visiteurs tous les quatre ans. Cela peut être une bonne idée de voter 40 000 euros pour accueillir des bénévoles et les remercier pour leur engagement de chaque instant ».

« Néanmoins, depuis le début de l’année, environ 450 000 euros ont déjà été votés pour le Vendée Globe alors que le budget « culture, sport et vie associative reste le même », explique le Conseiller régional Jean-Pierre Le Scornet. « Voter 40 000 euros supplémentaires pour un événement en marge du Vendée Globe, c’est 40 000 euros en moins pour les associations, les clubs sportifs, les festivals culturels et les initiatives locales », explique Denis La Mache.

« Nous ne laisserons pas asphyxier en silence les projets associatifs, sportifs et culturels portés par des dizaines de milliers de bénévoles au bénéfice d’un seul événement, aussi formidable soit-il », conclut Jean-Pierre Le Scornet.

Centrale de Cordemais : oui à la conversion biomasse, il y a urgence, la Région doit prendre l'initiative !

cordemais« Il y a désormais urgence pour sauver Cordemais. Défendre 2 000 emplois directs et indirects et assurer la sécurité énergétique des Pays de la Loire devrait être la priorité de la Région qui doit désormais sortir de l'immobilisme et prendre l'initiative » déclare Christophe Clergeau. « Les salariés et la direction font le choix de la conversion biomasse, c'est un choix courageux que nous soutenons, la Région a la responsabilité d'élaborer un schéma régional de la biomasse, la priorité doit aller à l'approvisionnement de Cordemais ».
La centrale thermique de Cordemais vit aujourd’hui dans l’incertitude, suite à la décision de l’État de fermer les tranches charbon en 2023 et à la hausse considérable de la taxe carbone prévue au 1er janvier 2017. Pour Violaine Lucas : « le principe de cette taxe est louable, mais elle doit être équitablement répartie et le calendrier doit être révisé ».

Lire la suite : Centrale de Cordemais : oui à la conversion biomasse, il y a urgence, la Région doit prendre...

Notre-Dame-des-Landes : il faut passer aux actes !

clergeauLe Président de la République a voulu un référendum, il l’a eu et le résultat a été clair : les habitants de Loire-Atlantique sont favorables à la construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Dans notre démocratie, le suffrage universel doit être respecté par le Gouvernement qui doit agir et passer aux actes, mais également par les opposants qui doivent accepter le verdict des urnes.

Dans les prochaines semaines, je serai vigilant à ce que le Gouvernement accélère le rythme. Personne ne comprendrait, en effet, que le résultat de la consultation ne soit pas respecté, surtout à quelques mois des élections présidentielles !


Christophe Clergeau
Président du groupe Socialiste, écologiste, radical et républicain
Conseiller régional

STX : quelle que soit la solution de reprise, les acteurs locaux doivent être présents au capital du chantier de Saint-Nazaire.

 Port-St Nazaire - Le chantier appartient aussi à son territoire, ses salariés, ses fournisseurs, car il est un acteur essentiel du tissu industriel de Nantes - Saint-Nazaire et des Pays de la Loire.

Quelle que soit la solution de reprise du chantier, elle doit faire une place aux acteurs locaux qui seront les garants, aux côtés de l'Etat, du respect de son projet industriel, de l'emploi, de l'ancrage des technologies et des centres de décision à Saint-Nazaire.

Lire la suite : STX : quelle que soit la solution de reprise, les acteurs locaux doivent être présents au capital...

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Un an après, nos craintes se confirment… #DirectPDL pic.twitter.com/og7kt3IWag
pspaysdelaloire
pspaysdelaloire La Région a coupé récemment ses aides aux permanences du planning familial en milieu rural... #DirectPDL pic.twitter.com/gTYSaoV1WH
pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Le harcèlement scolaire, grand oublié du plan régional de prévention et d’éducation à la santé des jeunes.😡… twitter.com/i/web/status/8…