Schéma régional véloroutes et voies vertes : un coup de frein pour le développement des voies cyclables en Pays de la Loire

À l’occasion de la commission permanente du 18 novembre, les élus régionaux de la majorité ont adopté un nouveau règlement du schéma régional véloroutes et voies vertes. Cette modification porte sur un abaissement de la participation du Conseil régional à hauteur de 25%.

Cette décision est un coup de frein pour le développement des voies cyclables en Pays de la Loire. Auparavant, les collectivités territoriales pouvaient prétendre à un financement de 50% pour des projets de création ou de sécurisation d’itinéraires en site propre. Désormais, le Conseil régional limitera à 25% son financement, limitant ainsi la possibilité pour les élus d’engager de nouveaux travaux. Par ailleurs, les aires d’arrêt « La Loire à vélo » pouvaient être soutenus à hauteur de 60%, ils le seront désormais à 25%. Cette décision porte un préjudice important pour le développement de cet axe touristique majeur de notre région. Le recours aux fonds européens (FEDER) ne suffira pas pour compenser le manque à gagner (4 millions d’euros jusqu’à 2020).

Quelques semaines après le vote du pacte sur la ruralité, et quelques jours avant celui sur la transition énergétique, force est de constater que la réalité dépasse souvent les bonnes intentions.

Frédéric Béatse
Conseiller régional

« Non à la dégradation du service public de transport entre La Flèche et Le Mans ! »

TRANSPORT CP

Ce vendredi, la majorité régionale s’apprête à modifier les dessertes et les horaires de week-end

et de jours fériés sur la ligne autocar Le Mans – La Flèche – Saumur. Cette décision, qui entrera
en vigueur dès le 11 décembre 2016, conduira à une dégradation du service public régional de
transport pour les habitants de La Flèche et des autres communes desservies.

Lire la suite : « Non à la dégradation du service public de transport entre La Flèche et Le Mans ! »

Aéroport de Notre-Dame-des-Landes : il est temps de démarrer les travaux !

 

nDDL

 

Le référendum du 26 juin, avait confirmé la légitimité du projet de transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique sur le site de Notre-Dame-des-Landes.

La décision de la cour d’appel de Nantes en confirme la légalité.

Le Président de la République et le gouvernement doivent désormais donner suite au vote des électeurs de Loire-Atlantique et aux décisions de justice et engager sans délai les premiers travaux.

Christophe Clergeau
Président du groupe
Conseiller régional

Soutien aux éoliennes en Pays d’Ancenis et en Pays de la Loire !

éoloinnesAlors qu’un collectif vient de déposer une pétition en ligne pour s’opposer à un nouveau projet éolien dans le Pays d’Ancenis, les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain tiennent à affirmer leur soutien au développement de l’éolien sur le Pays d’Ancenis et, plus globalement, dans les Pays de la Loire.

« A trois semaines de la COP 22, nous regrettons les réactions hostiles au développement de l’éolien dans notre région » commente Emmanuelle Bouchaud, Conseillère régionale. « Comme nous l’avons affirmé dans notre plan d’actions pour la transition énergétique, nous ne pourrons pas atteindre nos objectifs si nous n’investissons pas massivement toutes les énergies renouvelables, notamment l’énergie éolienne, sur terre comme en mer ».

Eric Thouzeau, Conseiller régional, ajoute : « le projet aujourd’hui contesté – Eolandes de Teillé – est un projet citoyen, financé en grande partie par des habitants et soutenu très majoritairement par les élus locaux. Il a fait l’objet de consultations. Il risque aujourd’hui de se retrouver bloqué, comme beaucoup d’autres projets dans notre région, nous le déplorons ! ».

Lire la suite : Soutien aux éoliennes en Pays d’Ancenis et en Pays de la Loire !

Chantier de Saint-Nazaire : soyons acteurs de notre destin !

La reprise du chantier STX de Saint-Nazaire s’accélère et les épisodes se succèdent. Hier, la presse annonçait que l’État pourrait devenir actionnaire majoritaire. Quelques heures plus tard, le Gouvernement contredisait cette information tout en annonçant son intention de peser dans le choix du repreneur.

Le récent rebondissement du dossier avec l'hypothèse d'une vente globale des chantiers navals de STX vient spectaculairement confirmer ce que je défends depuis des mois : rien ne sert d'attendre en pariant sur la bienveillance des acteurs concernés, nous devons anticiper et promouvoir nos solutions pour défendre l'emploi et l'ancrage des compétences à Saint-Nazaire.

J'ai toute confiance dans l'État, moins dans STX Groupe, et je ne veux pas que l'histoire s'écrive sans nous, car le chantier nous appartient à tous.

C'est pourquoi, je réaffirme la nécessité d'un pilier territorial dans le futur capital du chantier autour de la région, avec la participation des PME, des citoyens et des salariés. C'est la seule garantie possible du respect de nos intérêts. Bruno Retailleau est dans l'erreur quand il évoque une participation de la région en mode défensif « si absolument nécessaire ». Il nous condamne à être spectateurs au lieu d'être acteurs de notre destin. Pour défendre l'emploi la région doit changer de cap sur ce dossier. C'est urgent car les risques sont là, bien présents.

Christophe Clergeau
Président du groupe
Conseiller régional

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Les élus @pspaysdelaloire appellent à battre l'extrême droite en votant pour @EmmanuelMacron ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… #Presidentielle2017
JpLeScornet

Retweeté

CharrierJc
CharrierJc Pour faire barrage au FN, B.Retailleau doit appeler à voter E.Macron ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… via @pspaysdelaloire

Retweeté