Technocampus acoustique : une victoire pour l’opposition régionale !

technocampus acoustiqueLe Conseil régional des Pays de la Loire a annoncé que le Technocampus acoustique serait bien réalisé. L’année dernière, les élus régionaux d’opposition et sarthois s’étaient offusqués du choix de Bruno Retailleau de suspendre les discussions.


En décidant d’aller au bout de ce projet, Bruno Retailleau a enfin entendu la voix de bon sens portée par les élus de l’opposition régionale. Il aurait mieux fait de nous écouter dès le départ, plutôt que de tergiverser et de faire perdre une année au territoire. Les bénéfices pour l’emploi seront importants, il aurait été dommage de s’en priver !

 


Christophe Clergeau
Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain
Conseiller régional

Fincantieri ne doit pas devenir l'actionnaire majoritaire du chantier de Saint-Nazaire

Que Fincantieri it déposé la seule offre de reprise du chantier naval de Saint-Nazaire est une mauvaise nouvelle. Fincantieri n'a pour le moment jamais su apporter les garanties nécessaires pour la poursuite du projet industriel du chantier et de ses diversifications vers les énergies marines renouvelables, pour le maintien de l'emploi, de la R&D, et des centres de décision à Saint-Nazaire.

L'Etat doit s'opposer à ce rachat et faire émerger une solution alternative régionale et nationale. Si Fincantieri devait être retenu, il ne doit pas être l'actionnaire majoritaire.

Dans tous les cas DCNS, MSC et RCCL doivent figurer au capital du chantier.

Dans tous les cas, l'actionnariat du chantier doit comprendre un pilier local autour de la région des Pays de la Loire, pilier garant de l'ancrage territorial du chantier.

L'État et la Région des Pays de la Loire ont depuis des mois refusé de travailler sérieusement à l'émergence d'une alternative régionale et nationale. Ils ont joué aux apprentis sorciers et se sont mis en situation de dépendance vis-à-vis des repreneurs étrangers, ils sont aujourd'hui pris au piège. Il leur revient de changer leur fusil d'épaule et de reprendre l'initiative pour préserver ce fleuron de l'industrie nationale et cet acteur déterminant de l'industrie régionale.

Christophe Clergeau
Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain
Conseiller régional

Libéralisation du TER : la nouvelle provocation de Bruno Retailleau

TER Pays de la LoireLa majorité du Conseil régional va proposer au vote, lors de la session budgétaire des 14-15-16 décembre, une délibération par laquelle elle entend ouvrir à la concurrence les lignes TER des Pays de la Loire. Elle n’ignore pas que la législation ne permet pas, en l’état, une telle mise en concurrence. Elle cherche donc, par une énième provocation inutile, à faire un coup politique en lien avec la campagne présidentielle dans laquelle Bruno Retailleau est engagé.

De nouveau, la communication prend le dessus sur l'action. De nouveau, Bruno Retailleau choisit de diviser notre région et d'opposer les Ligériens entre eux. Il prend en otage les Pays de la Loire pour servir ses intérêts politiques nationaux.

Au moment même où la Région discute de la nouvelle convention avec la SNCF (qui devait se terminer au 21/12/16), la période aurait dû être mise à profit pour concerter largement, avec les usagers, les cheminots et les élus locaux, afin de créer un consensus sur les défis et les enjeux que cette nouvelle convention doit relever. La communauté régionale aurait été ainsi en situation de davantage peser sur la SNCF.

C’est une autre méthode qui est retenue : à la concertation avec les acteurs et les usagers est préférée une délibération politicienne déconnectée des enjeux et des réalités. Nous demandons donc à la majorité régionale de retirer ce rapport de l’ordre du jour de la prochaine session.

 

Olivier BIENCOURT et Viviane LOPEZ

Conseillers régionaux des Pays de la Loire Groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

Soutien à Tissé Métisse face aux attaques du FN

tissé metisseLe Front national a une nouvelle fois, par voie de presse, demandé que la Région annule son soutien à l’association Tissé Métisse et au festival qui va réunir, dimanche 10 décembre, des milliers de jeunes à la Cité des Congrès à Nantes. Ses élus ont justifié cette demande par des propos mensongers, affirmant que l’association prônait « un communautarisme basé sur l’orientation sexuelle et la couleur de peau », un « racisme anti-français » et proposait « des ateliers sur la théorie du genre ».

Notre groupe tient à condamner très fermement ces propos et à réaffirmer son soutien à l’association Tissé Métisse qui mène depuis maintenant 24 ans une action exemplaire en matière de lutte contre les discriminations. A l’opposé des contre-vérités du Front National, elle cherche à favoriser la connaissance de l’autre, le vivre-ensemble, la solidarité et le respect des principes de la laïcité.

Les élus du Front national National ont déjà réussi – avec les voix de la droite – à supprimer le « vivre- ensemble » du programme d’actions éducatives pour les lycéens et apprentis. Nous serons extrêmement vigilants pour que leurs idées ne gagnent pas davantage de terrain en Pays de la Loire.


Christophe CLERGEAU
Conseiller régional des Pays de la Loire
Président du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain

Thierry VIOLLAND
Conseiller régional des Pays de la Loire

Institut des Etudes Avancées : la subvention régionale divisée par deux !

Iea50 - photographié par Guy de bordasLors de la commission permanente du 18 novembre, la majorité a voté une subvention de 200 000 € à l’Institut des Etudes Avancées (I.E.A), soit une baisse de la moitié de l’aide régionale.

Je dénonce cette nouvelle coupe réalisée au détriment du bon sens, et qui confirme que la majorité ne se préoccupe pas des politiques de soutien à la recherche, comme nous l’avons plusieurs fois dénoncé. Après avoir réduit de moitié le financement des thèses en science humaines et sociales, le Conseil régional transforme l’essai en appliquant la même baisse aux acteurs de la recherche dans le même domaine. Nous demandons le rétablissement de l’aide au même niveau que l’année précédente !


Christophe Clergeau

Président du groupe
Conseiller régional

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Les élus @pspaysdelaloire appellent à battre l'extrême droite en votant pour @EmmanuelMacron ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… #Presidentielle2017
JpLeScornet

Retweeté

CharrierJc
CharrierJc Pour faire barrage au FN, B.Retailleau doit appeler à voter E.Macron ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… via @pspaysdelaloire

Retweeté