Les Ligériens ne doivent pas être la variable d'ajustement de la SNCF !

images/TGV.jpgDepuis le début de la semaine, les Ligériens endurent une situation catastrophique sur l'axe TGV Nantes - Paris. Offre drastiquement réduite, trains bondés, voyageurs sans place assise, cette situation est insupportable.

En l'absence de toute information de la SNCF, on finit par découvrir que Guillaume Pépy a choisi de mettre en place les horaires « plein été » dès le 3 juillet au lieu du 16, et cela afin de ne pas surcharger le trafic au moment de la mise en service de la nouvelle ligne TGV Rennes - Le Mans. Une fois de plus les habitants des Pays de la Loire sont méprisés et servent de variable d'ajustement à la SNCF.

Le Président de la Région des Pays de la Loire, Bruno Retailleau est ici pris en défaut de vigilance. Le vendredi 30 juin, il signe en grande pompe avec Guillaume Pépy un accord cadre pour l'élaboration de la prochaine convention entre la SNCF et la Région, mais il n'est pas capable de se préoccuper de ce qui se passera sur les lignes le lundi suivant.

De qui se moque-t-on ? Si les TGV ne sont pas de la compétence de la Région, celle-ci ne pouvait ignorer, dans le cadre de la mise en place du cadencement, ce que serait l'offre TGV de la SNCF le 3 juillet. Les habitants des Pays de la Loire ont besoin d'être défendus, dans le cas présent, et ils ne l'ont pas été.

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire #STX : nous saluons la décision de nationaliser les Chantiers. Trouvons désormais une solution durable ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de…
clergeau
clergeau C'est une bonne décision ! Trouvons maintenant une solution durable pour les chantiers de Saint-Nazaire #STXtwitter.com/i/web/status/8…

Retweeté

ViolaineLucas
ViolaineLucas #STX Nous ne devons pas prendre le risque de céder à d'autres notre savoir-faire. Pas d'accord 50/50 Fr/Italie.… twitter.com/i/web/status/8…

Retweeté