En supprimant son soutien au logement social, la Région abandonne les foyers modestes

Quartier RezéLa majorité régionale a voté, en fin de semaine dernière, lors de la commission permanente du 3 février, l’abrogation de deux règlements du Conseil régional :

• Le règlement d’aide à la réhabilitation thermique du parc locatif social
• Le règlement du Fonds régional d’accompagnement du logement social (FRALS)

Ces deux décisions vont avoir un impact direct sur le pouvoir d’achat et le cadre de vie des familles ligériennes les plus modestes.

A travers les deux règlements aujourd’hui abrogés, la Région menait une double action en direction des habitants des logements sociaux : rénovation thermique des logements et amélioration du cadre de vie. Plus de 60 M€ ont été consacrés à ces politiques depuis 2008, permettant la réhabilitation thermique de plus de 7000 logements et le soutien d’une centaine de projets tels que des maisons de quartier, des micro-crèches ou encore la requalification d’espaces publics. Ces politiques ont démontré leur efficacité comme en témoigne la consommation d’énergie moyenne des logements sociaux qui est aujourd’hui nettement inférieure à la consommation moyenne de l’ensemble des logements en Pays de la Loire.

En abrogeant ces deux règlements, la majorité régionale s’en prend directement aux foyers les plus modestes et aux quartiers populaires. Elle renonce à améliorer le cadre de vie des Ligériens vivant dans les quartiers et les communes concentrant une part importante de logement social. Elle abandonne les foyers modestes qui vivent dans des logements sociaux non rénovés et qui doivent donc payer d’importantes factures d’énergie. C’est un nouveau coup de canif dans le pouvoir d’achat des familles après avoir déjà supprimé en 2016 les aides à la rénovation énergétique des logements privés des foyers modestes (aides limitées aux « très modestes »). C’est un double renoncement de Bruno Retailleau : renoncement à lutter contre la précarité énergétique et renoncement à mener un politique ambitieuse de transition énergétique.

Eric Thouzeau
Conseiller régional

Emmanuelle Bouchaud
Conseillère régionale

Partager

Commentaires   

 
#1 renovation energétiqueBONAMI 11-02-2017 14:28
De quoi être révolté surtout que ces abrogations se font en catimini de la population ligérienne.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :