Le FN au Conseil régional des Pays de la Loire : petit florilège

La dernière session du Conseil régional a permis de tirer les enseignements du premier budget présenté par la droite. Elle a également été l’occasion d’observer comment se comporte l’extrême-droite dans l’hémicycle régional. Actions éducatives, Culture, associations, égalité femmes-hommes… l’extrême-droite ne nous a pas déçus sur sa vision rétrograde de la société !

Actions éducatives : Le FN a fait disparaître le terme de « vivre-ensemble » des actions éducatives, par le biais d’un amendement de compromis voté avec la droite (voir le récit complet). Pour justifier cette suppression, le FN affirme : « Le « vivre-ensemble », tel qu’invoqué à satiété par bien des responsables politiques, ne renvoie pas seulement à la coexistence pacifique sur un même territoire de communautés culturelles diverses, il revient à avaliser un recul majeur de notre république relativement à l’exigence d’assimilation de tous à la nation française ».

Culture : le FN a dénoncé, comme il l’avait déjà fait dans un communiqué de presse, le soutien à des compagnies « d’un goût très discutable » et à une « culture un peu malsaine ». Brigitte Neveux, à l’origine de la polémique, a jugé bon de qualifier « d’artistes autoproclamés » les acteurs de la région qui ont daigné témoigner leur indignation.
Le FN a par ailleurs déposé un amendement visant à faire inscrire (notamment) la phrase suivante dans un rapport : « la culture est principalement un lieu de transmission et d’enracinement régional ». La droite a répondu qu’elle ne voterait pas cet amendement car il n’était pas rattaché au bon rapport… tout en indiquant qu’elle n’était pas en désaccord sur le fond de ce dernier !

Associations : le FN a fait plusieurs amendements pour demander la suppression du soutien de la Région à des associations jugées non convenables, parce qu’elles « s’autorisent à communiquer » contre le FN.
Il souhaite en complément une quasi mise sous tutelle des associations en interdisant toute association bénéficiant de fonds de la Région, d’exprimer des opinions politiques. Il propose ainsi d’ajouter la mention suivante aux règlements des Pays de la Loire « Toute association bénéficiant d’un soutien financier de la Région […] s’engage à respecter une totale neutralité politique et renonce à toute prise de position politico-électorale envers tous les partis politiques et leurs candidats ». Si cette obligation n’est pas scrupuleusement respectée, la subvention annuelle sera supprimée ou devra être remboursée en totalité si elle a été versée ». Cet amendement a été heureusement rejeté.

Egalité femmes-hommes : Lors de la présentation du rapport sur l’égalité entre les femmes et les hommes, Pascal Gannat a révélé toute la force de la pensée du Front National dans ce domaine. Ainsi le rapport est pour lui « un excellent concentrée des visées idéologiques de gauche ». « J’ai beaucoup ri ou souri en lisant ce rapport » annonce-t-il avant de s’en prendre aux associations luttant contre les violences faites aux femmes ou travaillant sur la prévention dans le domaine de la sexualité : « leur professionnalisme est proche de zéro » et elles « contreviennent à la responsabilité parentale des mineurs ».
Il conclut d’une formule dont il a seul le secret : « La femme bobo qui est votre modèle, lorsque sa chaudière est en panne, elle a un plombier macho »… comprenne qui pourra !

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :