Il y a tout juste un an…

Clergeau Laval… se déroulait le second tour des élections régionales. Nous avons été battus mais je n’oublie pas les 545 000  électrices et électeurs qui nous avaient accordé leur confiance. J’ai également une pensée pour la formidable équipe avec laquelle j’ai vécu cette aventure. 

Un an après, nous mesurons chaque jour que la gauche et la droite ce n'est pas la même chose. Ici, en Pays de la Loire, le « laboratoire du fillonisme », les débats budgétaires qui s’ouvrent en fournissent une éclatante, et inquiétante, démonstration. J'aurai l’occasion de le dire, avec l’équipe d’opposition que j’anime. Une opposition constructive, mais déterminée et exigeante.

Depuis un an, je suis un peu moins présent sur le terrain. J'ai pris du temps pour créer une entreprise qui me permet d'asseoir mon indépendance financière. Mais je reste à 100% engagé pour les Pays de la Loire. Et puisque la question m’est parfois posée : je ne brigue aujourd'hui aucun nouveau mandat.

Je souhaite simplement contribuer, ici à Nantes, dans notre Région mais aussi à Paris et à Bruxelles, à une vie politique qui retrouve de la dignité, qui affronte le réel, qui prend véritablement en compte ce qu'est la vie des français, et qui construit des solutions nouvelles en disant comment les mettre en œuvre.

Si simple, et si difficile tâche. Pour moi, plus que jamais : "il faut imaginer Sisyphe heureux".

Christophe Clergeau

 

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :