Inquiétudes sur les droits de plantation

Si le sujet relatif aux droits de plantation ne fait pas l'actualité, il n'en inquiète pas moins de nombreux viticulteurs, ici en Val de Loire, et plus largement en France et en Europe. Alors que le système européen en vigueur peut se targuer d'un bilan positif, la Commission européenne a confirmé l'Organisation Commune du Marché de 2008 intégrant la disparition du « régime des droits de plantation ».

Si cette mesure n'était pas retirée, les plantations seraient complètement libéralisées à partir de 2019, et l'on pourrait planter et exploiter des vignes n'importe où. Ce projet fait peser de nombreux risques sur la filière vitivinicole européenne : production déséquilibrée et risque de crises importantes ; menace sur les AOC avec possible détournement de notoriété ; industrialisation de la production, standardisation des produits et appauvrissement de leur qualité.

Plus largement les conséquences négatives s'étendraient au-delà du secteur vitivinicole, sur le plan social en termes d'emplois, d'équilibre territorial, de protection de l'environnement et de tourisme.

Le système actuel permet pourtant de faire face aux enjeux d'une demande croissante.

En effet, les droits de plantation inutilisés offrent des marges de manoeuvre importantes (464 800 ha utilisés et 1 090 800 ha disponibles). Ces droits n'ont pas plus freiné le développement du secteur, les exportations de vins se situant au 1er rang des exportations de l'UE dans le domaine agro-alimentaire.

C'est pourquoi, Jacques Auxiette soutenu par l'ensemble du Conseil régional, demande par courrier à Manuel Barroso le retrait de cette mesure de libéralisation des droits de plantation.

Les instruments communautaires de régulation du marché viticole doivent être préservés, car ils sont les outils de l'équilibre des marchés, la garantie aux vignerons de gagner dignement leur vie, et un gage pour le consommateur d'être orienté vers des produits de qualité grâce au label AOC.

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Les élus @pspaysdelaloire appellent à battre l'extrême droite en votant pour @EmmanuelMacron ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… #Presidentielle2017
JpLeScornet

Retweeté

CharrierJc
CharrierJc Pour faire barrage au FN, B.Retailleau doit appeler à voter E.Macron ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… via @pspaysdelaloire

Retweeté