Contrats territoriaux : la Région soutient le développement des territoires, par les territoires

Dans sa stratégie d'investissements au service de tous les territoires, le Conseil Régional a fait le choix de faire confiance aux territoires avec les Contrats territoriaux. Il s'agit d'une aide financière, sous forme de cofinancements de projets locaux structurants : immobilier d'entreprises, infrastructures sportives et culturelles, aménagement de gares, développement de modes de transports doux, structures de petite enfance, développement du numérique...

C'est dans ce cadre que le Vice-président, Jean-Pierre Le Scornet, s'est rendu le 27 janvier 2015 en Mayenne, à La Gravelle, dans la Communauté de communes du Pays de Loiron, pour participer à la pose de la première pierre de deux ateliers relais. Achevés au mois de mars prochain, ils se situeront sur l'Ecoparc des Pavés, extension de l'actuelle zone d'activités de la commune.

Ils agiront comme « produits d'appel », destinés à attirer à la fois des créateurs d'entreprises dans leurs murs et des sociétés sur cette zone économique nouvellement créée. Dans le cadre du Nouveau Contrat Régional, le Conseil régional a versé 100 000 € pour la réalisation de cet espace dédié au développement économique, pour un coût total de 455 000 €. Cette dépense est majoritairement supportée par l'intercommunalité, dont le président Claude Lefeuvre a souligné l'importance cruciale de l'apport financier régional.

A l'occasion d'une cérémonie à l'Hôtel des Entreprises, en présence notamment du préfet, du maire de La Gravelle et du président de la Communauté de communes, Jean-Pierre Le Scornet a réaffirmé la volonté du Conseil régional d'appuyer le développement économique de tous les territoires, à la fois par des actions directes de la Région, mais aussi par des cofinancements portés par l'ensemble des acteurs locaux, ce qui assure des politiques publiques adaptées aux besoins de chacun.

 

à re-lire : "Les Nouveaux Contrats Régionaux, un partenariat respectueux des territoires, des habitants et des élu-e-s"

Réforme territoriale : Les futures frontières élargies de la Région des Pays de la Loire, si elles préservent son unité, permettront de faire perdurer la dynamique positive de notre territoire !

cc-by-sa-3.0 par weshcyril

Nous sommes heureux d'avoir participé aujourd'hui au premier débat sur l'avenir de la région des Pays de la Loire dans le cadre de la réforme territoriale voulue par le Premier ministre. Signe de l'intérêt réel suscité par la question des futures frontières de la région Pays de la Loire, près 300 acteurs de la société civile et politique ont répondu à l'invitation du Président Jacques Auxiette : des chefs d'entreprises, des représentants syndicaux, associatifs ou encore des élus des collectivités territoriales.
Leur venue marque le souhait de prendre part activement à la réforme avec pour souci commun une efficacité renforcée et une meilleure lisibilité de l'action publique locale.

Cette première étape, sous l'impulsion du Président Auxiette, a permis de dégager deux éléments de consensus : l'avenir de notre territoire mérite que l'on prenne le temps de la réflexion et de la concertation, et la réforme territoriale et sa refonte des régions ne doivent pas éluder la question essentielle du renforcement des compétences et des moyens propres des régions. Seule une clarification des compétences et la fin des doublons Etat/Régions permettra la réalisation de réelles économies et une action publique plus efficace.
Pendant les prochaines semaines, nous serons aux côtés de Jacques Auxiette pour poursuivre le débat. Nous voulons répondre aux objectifs de proximité et d'efficacité, dans un calendrier resserré. Nous travaillerons avec la volonté affirmée de promouvoir l'unité territoriale des Pays de la Loire : le réseau des infrastructures, les filières économiques, les grandes Conférences Régionales Consultatives du sport, de la culture... Grâce aux forces vives qui la composent, notre Région s'est structurée en un territoire cohérent où 65 % des habitant-e-s ont confiance en son avenir et 93 % sont heureux d'y vivre !

Nous aussi, nous le répétons, nous avons confiance en l'avenir. Les futures frontières élargies de la Région des Pays de la Loire, si elles préservent son unité, permettront de faire perdurer la dynamique positive de notre territoire !

 

 

Christophe Clergeau : "Les Nouveaux Contrats Régionaux, un partenariat respectueux des territoires, des habitants et des élu-e-s"

 Françoise Gentil-Haméon et Christophe Clergeau, lors de la signature du Nouveau Contrat Régional du Pays de Châteaubriant

La semaine dernière, le Nouveau Contrat Régional (NCR) du Pays de Châteaubriant a été signé par le 1er Vice-président du Conseil régional Christophe Clergeau. L’occasion était toute trouvée d’évoquer l’accompagnement régional apporté aux projets des collectivités locales, pour plus d’efficacité sur les territoires.

Parmi les compétences qui leur sont dévolues, les Régions ont à leur charge l’aménagement et le développement des territoires, dont elles fixent les orientations au travers du SRADDT. Pour soutenir un développement équilibré et pertinent des territoires, la Région travaille aussi en étroite collaboration avec les différentes collectivités, de façon à répondre aux attentes des habitants en soutenant les projets élaborés au plus près d’eux.

Orchestrés par la Commission Aménagement du territoire et environnement et son Président Jean-Pierre Le Scornet, les Nouveaux Contrats Régionaux se situent dans le prolongement du dispositif des Contrats Territoriaux Uniques. Les NCR renforcent l’action de co-construction de l’aménagement du territoire avec les élu-e-s locaux, reconnaissant par là toute leur légitimité sur leurs territoires, et accentuant la proximité des décisions de financement de projets. Comme l’explique Christophe Clergeau, l’esprit de ces NCR, c’est « faire en sorte que les préoccupations des habitants et acteurs économiques soient prises en compte, par un partenariat respectueux des territoires, des habitants et des élu-e-s ».

Ainsi, 3 axes majeurs sont déclinés au travers des différents projets des contrats :

$1-          Un volet « solidarités territoriales et humaines », illustré par exemple par le projet de construction de structures comme deux espaces aquatiques à Châteaubriant et Nozay, pour faciliter l’apprentissage de la natation par tous les élèves ligériens ;

$1-          Un volet « environnement, énergie et transport », dans lequel figure le projet d’un pôle environnement à Nozay, qui accueillera le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA), mais aussi l’espace info énergie par exemple ;

$1-          Un volet « économie, emploi et formation », la Région va par exemple participer à l’aménagement des Parcs d’Activités des Estuaires à Derval et de l’Oseraye à Nozay, dans le cadre du NCR du Pays de Châteaubriant.

Mettre en place des dispositifs concrets pour assurer le développement de tous les territoires, le Conseil régional des Pays de la Loire s’y engage : sur le Pays de Châteaubriant, c’est aussi le récent soutien au groupement d’entreprises Apportech par le biais du dispositif innovant « 500 projets pour les territoires ». Soutenir les entreprises qui souhaitent s’associer pour, collectivement, faire avancer leur territoire : voilà l’objectif !

"Pays de la Loire 2040" : la démarche de prospective citoyenne continue !

Nous vous l'avons annoncé via notre newsletter : dans le cadre de la grande démarche prospective et à l'adoption du texte stratégique « Pays de la Loire 2040 » par l'Assemblée régionale, les élu-e-s viennent à nouveau à la rencontre de leurs concitoyens. Faire un point d'étape, et tout faire pour que la réflexion citoyenne continue, voilà l'objectif !

Premier des sept rendez-vous prévus jusqu'à la fin de l'année, la restitution des travaux à Dompierre-sur-Yon (85) était axée sur l'économie plurielle et la dimension sociale dans les échanges économiques.

Philippe Gaboriau, Maire de Dompierre-sur-Yon, a démarré la soirée en saluant la démarche « Pays de la Loire 2040 » : chaque collectivité devrait préparer son avenir avec la participation de ses habitants. « Nous allons aussi puiser dans cette démarche à l'échelle de la commune ! » a-t-il expliqué.

Françoise Gentil-Haméon, Conseillère régionale, a ensuite pris la parole pour rappeler le sens de la démarche « Pays de la Loire 2040 » et la promesse de rendre compte de l'ensemble des travaux effectués. La libre parole citoyenne, du début à la fin du projet, de l'évocation du sujet à sa restitution, est la colonne vertébrale de toute cette réflexion. Le Vice-président, Christophe Clergeau, a abondé dans son sens en rappelant que cette grande réflexion citoyenne a permis « de réfléchir loin pour éviter de rester prisonnier du quotidien » mais « sans oublier de revenir au réel ».

Maï Haeffelin, Vice-présidente du Conseil régional a insisté sur la dimension collective du projet. En écho à ce principe fondateur de « Pays de la Loire 2040 », deux intervenants, Gérard Charbonnier et Gildas Toublanc, ont évoqué des enjeux forts pour l'avenir. Le premier a défendu l'Économie Sociale et Solidaire (ESS), modèle économique qui a prouvé sa résistance face à la crise. Le second a insisté sur la notion du collectif, du faire ensemble.

Le public est ensuite intervenu, car cette réunion se veut avant tout un moment d'échanges. Différent sujets ont été abordés : les questions de la fraternité, de la construction de la solidarité, de la lutte contre le racisme en 2040, ou encore celle de l'encouragement à l'innovation. Les réponses apportées ont toutes insisté sur la nécessité d'agir dès maintenant pour préparer demain. « Ce sont bien les actions d'aujourd'hui qui feront 2040 ! », a rappelé Maï Haeffelin.

En conclusion, Christophe Clergeau a insisté sur le rôle moteur de la participation citoyenne, qui, malgré des temps économiquement difficile, permet de dessiner des réponses aux enjeux de demain, et de faire vivre la démocratie au quotidien.

Vous voulez prendre part aux réflexions citoyennes et préparer l'avenir de notre région ? Rendez-vous :

  • à Saint-Herblain, le lundi 25 novembre 2013 à 19 h -- salle du Vigneau
  • à Arnage,le mardi 26 novembre 2013 à 19 h 30 -- espace culturel l'Eolienne
  • à Trélazé, le jeudi 28 novembre 2013 à 19 h 30 -- salle Louis Aragon
  • à Laval, le mardi 10 décembre 2013 à 19 h -- salle du 42e RT
  • à Fontenay-le-Comte, le jeudi 12 décembre 2013 à 19 h -- espace culturel et de congrès René Cassin
  • à Saint-Nazaire, le mercredi 18 décembre 2013 à 19 h -- salle Jacques Brel

 

Assises de la biodiversité : "une volonté de connaître, d'agir et de progresser"

Mieux connaître son environnement pour mieux le respecter, ce raisonnement n’est malheureusement en aucun cas une évidence. Au Conseil régional des Pays de la Loire, les élu-e-s de la majorité s’évertuent à faire de cette idée une réalité. Jean-Pierre Le Scornet, Président de la Commission régionale Aménagement du territoire et environnement, a profité des 3e Assises nationales de la biodiversité pour rappeler cette forte volonté régionale portée par les élu-e-s du Groupe socialiste, radical et républicain.

 

Lire la suite : Assises de la biodiversité : "une volonté de connaître, d'agir et de progresser"

Retrouvez-nous sur facebook :

Retrouvez-nous sur twitter :

pspaysdelaloire
pspaysdelaloire Les élus @pspaysdelaloire appellent à battre l'extrême droite en votant pour @EmmanuelMacron ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… #Presidentielle2017
JpLeScornet

Retweeté

CharrierJc
CharrierJc Pour faire barrage au FN, B.Retailleau doit appeler à voter E.Macron ! ps-paysdelaloire.fr/communiques-de… via @pspaysdelaloire

Retweeté